Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Comme si de rien n'était...

(D'ailleurs elle a toujours pas accouché Carla) (ou si mais ils gardent cela secret)


Ce fût le week end de l'extrême.

Extrêmement heureuse d'être à la campagne. De profiter de ces deux journées ensoleillées et froides (mon temps préféré).

Extrêmement heureuse de profiter de ce temps à regarder les enfants jouer dans les feuilles tombées de l'érable, à lire assise sur ma chaise longue, à leur demander de me ramasser les dernières pommes pour faire une tarte, à les voir heureux.

Extrêmement heureuse de passer ce week-end sans belle famille, sans belle soeur et beau frère. Juste nous dans cette maison au milieu de nulle part et qui est dans ces moments là, complètement à nous.

 

Extrêmement triste pour cette enguelade samedi soir partie de rien et pourtant révélatrice de tout.

Une histoire d'activités extra-scolaires. Une histoire de parents jamais d'accord sur rien. Une histoire d'homme qui se sent dénigré dans la moindre de ses décisions en tant que père. Une histoire de femme qui n'a trouvé que ce moyen pour se blinder.

Cela aurait pu être un samedi soir agréable. Un samedi soir qui avait bien commencé avec un petit apéro tranquille et la promesse d'une soirée douce au coin du feu.

Ce fût un samedi soir de cris, de frustrations, d'incompréhension.

On s'est couché sans se parler, sans se toucher.

Et le lendemain on a continué comme si de rien n'était...

sb10065884i-001.jpg

 

 

 

 

 

 

 

******

Il y a un an, je vous parlais d'une après-midi extra avec mes filles invitées par Kellogg's et j'avais adoré mon we automnal

Il y a deux ans, rien mais j'avais ouvert un compte facebook

Il y a trois ans, j'avais l'impression d'être le cliché de la femme trompée, je me demandais comment aimer mes enfants tout en étant libre et ma grande me faisait bien rire!

Il y a quatre ans, ma grande prenait ma défense et j'exprimais mon sentiment de bien être quand je suis avec mes enfants.

Il y a cinq ans, je vous faisais une petite rétrospective sur l'année passée (ma première année de blog) et je vous montrais mon ventre rempli par ma fleur d'amour.

Il y a six ans, j'écrivais ma première note, et chéri faisait déjà chier

 

 

 

 

 

Commentaires

  • Ha ben si, elle est née, la puce...
    Hier, le 19 octobre.
    ;)

Les commentaires sont fermés.