Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bonheur

Je ne sais pas ce qu'est le bonheur.

Je ne sais pas si je peux dire que je suis quelqu'un d'heureux.

Je suis optimiste et regarde toujours ce qu'il a de bien et pas ce qu'il y a de mal.

Je m'écroule parfois. Souvent ici. Peu dans ma vraie vie.

 

Le bonheur c'est peut être mes enfants qui jouent aux playmobils mais ne se disputent pas.

Le bonheur c'est peut être ce nouvel achat fait sur un coup de tête alors que je n'ai pas d'argent et aucune envie d'acheter depuis un moment. Mais cet achat coup de tête il va devenir une pièce maîtresse de mon dressing car il me va à merveille.

Le bonheur c'est peut être de ne pas m'être levée ce matin pour les activités des enfants parce qu'il pleut et que eux aussi ont envie de glander à la maison.

Le bonheur c'est peut être ce bouquet de tulipes qu'il m'a ramenée ce dimanche et qui donne des couleurs à cet hiver gris.

Le bonheur c'est peut être cette plénitude que je ressens quand les enfants ont diné, sont couchés, que notre dîner est prêt et que je l'attends.

Le bonheur c'est peut être cette maison de campagne où je lis énormément, où dans notre chambre sous les toits je pense à l'avenir.

Le bonheur c'est peut être eux le matin dans mon lit serrés sans bruit.

Le bonheur s'est peut être ces temps passés avec une amie où l'on parle de nous.

Le bonheur c'est peut être ce calme dans la maison quand tout le monde est à l'école, à la crèche ou au travail.

Le bonheur c'est peut être l'odeur du pain dans la cuisine.

 

Le bonheur se sont des petites choses que je dois cultiver pour avancer et ne plus me morfondre.

 

109269894.jpg

 

 

 

 

 

 

*****

Il y a un an, mes filles s'aimaient

Il y a deux ans, chéri était aussi langue de pute que moi

Il y a trois ans, je vous parlais des terrible two de ma fleur

Il y a quatre ans, je prenais mon vendredi

Il y a cinq ans, je parlais d'argent, j'avais reçu un cadeau adorable et ma puce était allée chez le coiffeur

Il y a six ans, j'avais une journée de merde

 

 

 

Commentaires

  • Ça y ressemble en tout cas !


    (c'est quoi cette pièce maitresse ???)

  • Oui, c'est un peu tout ça le bonheur... À mon avis, mieux vaut ne pas savoir ce que c'est, que de savoir ce qu'est exactement le malheur... Bonne route alors sur ce chemin du bonheur.

  • Je te suis avec plaisir depuis un bon moment. En fait, j'ai juste une question qui me turlupine. Comment as-tu une place en crèche pour ton petit dernier sachant que tu ne bosses pas ? J'habite à Paris moi aussi. C'est déjà super dur d'obtenir une place mais en étant au chômage, c'est carrément mission impossible (tout au plus on peut espérer 2jours/semaine). Et toi, ça ne te pose pas de souci de te dire que tu prends la place de parents qui sont peut-être plus dans le besoin d'une place que toi ?

  • @opio: un pull!

    @Sarah: (j'aime bien ta façon de penser)

    @cat: Mes filles ont eu une place après une très longue attente et de nombreux courriers envoyés. Pour le dernier j'étais censée travailler donc j'ai eu aussi une place (après un an aussi de courriers et de coup de fils). Malheureusement j'ai été licenciée. Je suis consciente que l'on peut penser que je prends la place de quelqu'un mais déjà je ne pensais pas rester au chomage si longtemps et puis surtout la recherche demande du temps et avec un enfant dans les pattes s'est compliqué.

Les commentaires sont fermés.