Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Made in France

Je me souviens de vacances petite avec mes parents et mes grand-parents où nous avions passé une après-midi entière à chercher des espadrilles made in France.

Nous étions dans les années 80, mes parents étaient des nouveaux riches, l'argent coulait à flot et on commençait à acheter asiatique et mes parents ne comprennaient pas cette lubie de mon grand-père.

Je me souviens de lui nous disant que nous savions le faire alors pourquoi acheter à l'étranger.

Je me souviens des réflexions de mon père qui me disait que mon grand-père était juste quelqu'un de super têtu.

 

Je me souviens de mon grand-père dans sa maison de campagne, qui est devenu à sa retraite leur maison principale, s'occupant de son potager. Il nous montrait comment planter les graines, quand couper les salades, comment retirer les haricots verts des branches sans les abimer.

Il était fier de pouvoir manger sa production malgré le temps et les efforts que cela lui demandait.

Je me souviens que avant de vendre cette maison pour s'installer en ville, il regrettait que mon père et nous ne puissons prendre en charge le potager. Il n'avait plus l'énergie pour le faire et moi ado je m'en foutais complètement.

 

 

On parle beaucoup de made in France en ce moment.

Mon grand-père avait raison. Il y a 20 ans, on est rentré dans un monde qui nous bouffe aujourd'hui.

 

Je regrette de devoir acheter mon lait au supermarché quand je suis à la campagne. Je ne comprends pas que en France il n'existe pas une société qui livre du lait (Milk man en Angleterre il me semble) tous les matins avec une production locale.

J'essaie d'acheter une alimentation française mais c'est souvent compliqué.

Je vous parle pas des vêtements où c'est mission impossible! Ah si l'autre jour chez DPAM les chaussons des filles étaient made in France. Je me suis jettée sur eux.

 

Je ne suis pas nostalgique du temps d'avant, mais sérieusement on va droit dans le mur non?

 

TR006994.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

*****

Il y a un an, gros débat sur mes raisons de partir à la campagne tous les we

Il y a deux ans, je trouvais pire ailleurs

Il y a trois ans, ma libido de grossesse...

Il y a quatre ans, Pâques était déjà dans les magasins!

Il y a cinq ans, je vous parlais du sandwiche de la séparation et je me voyais jeune, très jeune

Il y a six ans, je soutenais la Saint Valentin

 

 

 

 

 

Commentaires

  • En bossant pour des multinationales qui font produire leurs produits dans des pays asiatiques sans normes sociales et environnementales par exemple ?

  • Oui on y va mais nous au moins on le sait.
    Enfin remarque ici les chinois viennent de racheter l'entreprise pour espérer vendre plus facilement en Europe certains de leurs produits qu'ils ne vendaient qu'en Chine jusque là. ça fait relativiser aussi.

  • Mise à part le débat sur le Made in France, je note que malgré ce que tu disais tu sembles avoir des (bons) souvenirs sur ton enfance :)
    Je me souviens avoir cherché des espadrilles francaises également (une lubie commune ?), dans le pays Basque il y avait que ça ;)

  • J'essaie d'y faire attention mais parfois j'oublie. quand je peux j'achète local et on essaie de "produire" : potager, oeufs, machine à pain, yaourtière.

  • @clemence: oui par exemple

    @cleanette: je ne suis pas contre les investisseurs étrangers. D'ailleurs aujourd'hui ils ont plus d'argent que nous...

    @Charlotte: oui c'est pas faux :-)

    @sun: moi à Paris pain et yaourt mais je rêve d'un pouillalier à la campagne...

  • Lectrice régulière de ton blog en silence, je partage totalement ton point de vue et c'est pourquoi j'ai lancé The French Shop, qui ne vend que des productions artisanales made in France. Que de bons produits, sans colorants, sans conservateurs, du naturel en direct des producteurs ! N’hésite pas a me faire part de tes commentaires. Merci.

Les commentaires sont fermés.