Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vous pensiez avoir embaucher une Marry Poppins

et pourtant....

 

(liste de ce que je peux voir depuis quelques années maintenant dans les parcs et à la sortie de l'école)

 

- La nounou qui a en permance ses baladeurs sur les oreilles.

- La nounou qui laisse un enfant dans la poussette au square et discute avec ses copines.

- La nounou qui est tout le temps au téléphone.

- La nounou qui insulte les enfants dans sa langue natale.

- La nounou qui tape l'enfant.

- La nounou qui te laisse l'enfant que tu ne connais pas dans la rue pour que tu l'emmènes à l'activité où toi aussi tu vas avec tes enfants.

- La nounou qui te parle mal parce que ton enfant a fait tomber le sien qu'elle ne surveillait pas

- La nounou que tu vois pendant l'heure de la sieste au Monoprix ou au H&M avant l'enfant qui dort dans la poussette

 

Oh, et j'en oublie sûrement. En trois ans, j'en ai vu des situations qui me font dire à chaque que j'ai et mes enfants ont de la chance que je ne travaille plus.

J'en vois aussi qui sont très bien, mais j'avoue que c'est moins fréquent. Ou que je les remarque moins...

 

sb10063680bf-001.jpg

Commentaires

  • C'est la première fois que je commente sur ce blog, que je suis pourtant régulièrement.
    Je ne devrais sûrement pas réagir "à chaud", mais j'avoue être très surprise par cet article. J'ai probablement mal compris...
    Bref le résultat est là : je suis une maman qui travaille, qui habite à Paris, et qui a trouvé une nounou pour garder son enfant. Et suite à votre article, j'ai l'estomac noué.
    Evitons d'opposer celles qui travaillent et celles qui ne travaillent pas. Nous avons toutes fait nos choix.

  • c'est précisemment pour ça que la seule fois de ma vie ou j'ai pleuré de bonheur, c'est quand j'ai reçu la lettre qui m'annnonçait que j'avais une place en crèche...

  • vive la crèche, mais quelle galère pour avoir une place!

  • "La nounou qui insulte les enfants dans sa langue natale" : je ne sais pas pourquoi (enfin, si, je sais...) mais cet item me fout un peu la gerbe...

  • @Origami: Pardon, mon propos n'était pas d'opposer et de culpabiliser les mamans qui travaillent. Je l'ai été pendant très longtemps aussi, et mes grandes ont été gardées par des nounous. Je voulais juste dire, soyez viligeantes, je n'aurais imaginer tout cela avant de le voir.

    @opio: c'est clair!

    @masofi: oh que oui...

    @Géraldine: vécu pas plus tard que y'a trois semaines... Un truc de fou. Je connais quelques insultes en arabe alors j'ai tout de suite tilté. Et je lui ai dit, là j'ai pas pu m'en empêcher....

  • c'est un peu à gerber votre liste. devons ns comprendre qu'à paris, ts les nounous sont connes, noires ou arabes et inconscientes ? vous les payez combien ? parce que ns ici , en province , ns avons des nounous agrées qui ne demandent pas mieux que d'en garder des gamins. ah oui, mais la province, je pense que ça doit dégoûter pas mal

  • Bon, ben, je suis une bonne assmat alors!! Sous-payée par contre, par rapport à mes collègues parigotes...
    Moi, tout ce que tu cites me fait flipper, car dans "mon" parc, ce sont plutôt les mères qui se comportent comme ça et là, que dire?? Je sais que certains enfants sont sûrement plus heureux la journée avec leur nounou, que chez eux avec leurs parents... Une nounou-copine a même fait un signalement il y a peu.

    Mais ce qui me dérange dans cette liste, c'est qu'elle ne concerne que quelques personnes, mais qu'elle jette le discrédit sur toute une profession (je pense que ce n'est pas ton but hein!). C'est dur de convaincre des parents de nous faire confiance tu sais. J'ai de bonnes relations avec mes employeurs, mais si un jour il y a un souci??
    (et au passage, au début, pendant presque 6 semaines,la petiote que je garde ne dormait pas dans le lit chez moi, elle ne dormait que dans sa poussette, donc j'ai enquillé un certain de km et fais pas mal de courses avec elle endormie!)(nounou indigne que je suis!!)

  • Vu dans mon ex-square (des Batignolles): un enfant qui dévale la pelouse, s'arrête au bord de la rivière et saute dedans. C un monsieur à côté de moi qui l'a repêché. La nounou est venu le chercher quand même (5 min plus tard) et ne l'a même pas remercié (le monsieur).
    Ça ne m'a pas empêchée de continuer de travailler et de confier mes filles à une assmat, je faisais plus confiance à une assmat qu'à une nounou à domicile (mais ça n'est pas une généralité).
    J'habite maintenant en province et la garde d'enfants y est bien differente. On n'y rencontre plus ces nuées de nounous comme dans les quartiers parisiens. La pénurie de crèches et d'assmat à Paris (ainsi que l'avantage fiscal d'une nounou à domicile) pousse facilement les parisiennes à y recourir. Mais ne leur jetons pas la pierre aussi rapidement, il faut avoir vécu à Paris pour comprendre à quel point tout y est plus compliqué (pour les mamans comme pour les nounous).
    Personnellement, j'ai trouvé une Marry Poppins (à domicile et en province donc) et je ne me plains plus de rien.

  • je viens souvent ici, sans laisser de commentaire, mais là je ne peux pas résister ! Alors oui, ne faisons pas de généralités, mais il est vrai qu'à Paris ces situations sont un peu différentes ( je suis née et est vécu dans le sud, je vis à Paris depuis 10 ans et ma mère est ass mat ). Cela m'arrive, en amenant mon fils au parc de voir des nounous, garder 3-4 enfants chacunes, papotées en laissant les gamins vivrent leur vie sans même les regarder. Je vois aussi des mères s'énerver très facilement contre leur enfant ou ne pas s'en occuper du tout. On voit de tout dans les parcs, du bon, du mauvais, mais pourquoi ne pas en parler ?
    Ma mère garde 3 enfants, elle les promène souvent, souvent elle garde des liens très étroits avec les " anciens " qui partent à trois ans, parfois elle en a marre de faire ce boulot, il lui arrive de me parler de ces collègues/copines, parfois en me disant qu'elle n'aurait laisser pour rien au monde son enfant à garder par telle ou telle ! On ne peut jamais savoir ce qui se passe réellement entre la nounou et notre enfant quand nous ne sommes pas là, et il faut l'accepter, et je comprends que certaines soient soulagées de pouvoir garder leurs enfants !
    Bref, tout ça pour dire qu'un blog appartient à la personne qui l'écrit, et si c'était le jour du coup de gueule contre les nounous où est le mal ?!
    Le politiquement correct nous interdit-il de dire que beaucoup de nounous sont d'origine étrangère ? c'est pourtant très souvent le cas à Paris ( peut être que la française caucasienne " de base " estime qu'elle a mieux à faire que de garder les enfants des autres !!! ), et je ne porte pas de jugement sur ce fait bien réel !

  • Allons,allons, mummy active, tu t'egards là ... Nous avons pourtant été habitués à plus de discernement de ta part !
    Ton billet est très dur pour toutes celles qui travaillent et qui laissent leurs petits aux horribles nounous immigrées et sans cœur ...
    Alors comme eu l'avais pressenti il est certainement temps de remettre un peu au boulot et s'arrêter de pleurnicher que ta pauvre petite vie, tu ne crois pas ?

    Je suis extrement déçue par ton dernier post, il est tout en bleu marine .... Et pas exclusivement à cause des nounous qui parlent (pardon io insultent ) les enfants dans leur langue d'origine ....

    L'oisiveté ne te réussit décidément pas ....

    Bye bye mummy active mets Toi un peu au vert chez les beaux parents

    Carmen

  • Alors là certains de vos commentaires sont quand même très très éloignés de la pensée.
    Vous dites à demi mot que je traîne vers un racisme alors que je n'évoque la nationalité qu'une seule fois et j'émets un fait et non un jugement.
    Bref.... Ici ce n'était pas la nationalité de la nounou que j'évoquais mais le manque d'intérêt que certaines nounous ont pour leur travail. Je ne parle pas de professionnalisme parce que ici à Paris, 90% des nounous ne sont pas des assistantes maternelles. Ceci dit la seule assmat que j'avais rencontre il y a 8 ans, agrégée par la mairie, m'a reçue dans une pièce surchauffée avec des enfants déjà en blouson et bottes, assis dans des lits parapluie en attendant que leurs parents arrivent m'avait dit cette personne ...(l'entretien a duré une demi heure, les parents ne se sont pas pointés)

    Ma note était un ressenti de ce que je vous depuis que je ne travaille plus, que je ne voyais forcément pas avant.
    C'était pour mettre en garde les parents

    Voilà! Comme le dit le fort sympathique dernier commentaire, je m'en vais me reposer

    Bonnes vacances à tous;-)

  • Moi je pense que notre Mummy ne relate que des faits bien réels (on a toutes tendance à ne retenir que les points négatifs c'est vrai) et que la réalité/vérité nous dérange tout simplement. Le savoir et leur confier nos enfants quand même tous les jours c'est pas facile à accepter. on peut tjs dire qu'elle exagère, bleu marine, que ça lui va bien car elle bosse pas, toussa ... Mon humble avis est que ça donne seulement bonne conscience de se dire ça et que ce post appuie tout simplement là oú ça nous fait mal.

  • Mettre en garde les parents... ok mais en général les parents sont suffisamment inquiets comme ça, comme je le disais plus haut, c'est déjà dur de les convaincre de nous faire confiance, que dois-je faire alors, accepter des caméras de surveillance chez moi?? ;-))

    Pendant ma formation il y a 4 ans, j'ai rencontré une trentaine d'assmats agréées, ben clairement je n'aurais pas confié mes enfants à toutes, d'ailleurs bizarrement je suis resté en contact avec celles qui respiraient la confiance et quand je les vois avec les petits qu'elles gardent, je constate que je ne me suis pas trompée sur elles, pas plus que je ne me suis trompée sur les autres d'ailleurs... Et rien à voir avec la nationalité ou que sais-je...

    Tu n'aurais pas envie de demander un agrément??? Bosser chez moi et être dispo pour mes enfants tout en mettant du beurre dans les épinards sont les raisons qui m'ont poussées vers ce travail. Je trouve qu'il t'irait bien...

  • Tu aurais pas envie finalement de faire rencontrer ton amour pour les enfants et tes compétences professionnelles.
    Je pense à ouvrir une structure du type mini-crèche.
    C'est une idée en passant.

  • Je n'avais pas commenté l'article à chaud, tout simplement parce que les rares fois ou je suis venue sur Paris avec mes loulous surtout quand ils étaient petits, j'ai vu un peu de tout ça moi aussi et que moi aussi ça m'a choqué. Pourtant tout comme Mummy à une époque, je travaille j'ai fait gardé mes loulous et je connais des nounous très bien (et d'autres beaucoup moins même en province).
    Quand au problème de la langue natale, ben désolée moi aussi je trouve ça encore plus grave que de voir les enfants insultés en Français, parce que justement ces personnes le font en pensant agir en toute impunité (puisque non comprise par des témoins de la scène) et oui je n'aime déjà pas que mes enfants ramène de l'extérieur des insultes et j'aimerais encore moins qu'ils utilisent des insultes dont je ne maîtrise pas la signification exacte et la portée!

  • Je suis tombée par hasard sur cet article et ne peux m'empêcher de réagir rapidement.
    Il est vrai que toutes les nounous ne sont pas parfaites, loin de là. Cependant, ce genre de comportements se voient dès le départ et je pense que cela fait partie des responsabilités des parents de trouver la perle rare qui saura s'occuper de leur progéniture comme il se doit.
    Pour ma part, j'ai opté pour une fille au pair et je ne regrette pas du tout. Contact maximal avec les enfants, considérée comme un membre à part entière de la famille, j'ai pu très bien cerner son caractère avant qu'elle n'arrive pour être sûre qu'elle correspondrait à notre famille. En plus d'apporter de la stabilité dans la garde des petits, on en ressort tous enrichis par la découverte d'une nouvelle culture et d'une nouvelle langue! Bref, que de bons positifs à mon avis.

  • Je trouve certains commentaires très durs avec toi Mummy. Tu as quand meme le droit de relater ce que tu vois dans les parcs parisiens... Il ne s'agit évidemment pas d'une généralité, on le comprend parfaitement dans ton post ! Moi aussi, j'ai hurlé de joie quand j'ai eu une place en crèche (à Paris) et moi aussi je les vois, certaines nounous, ne pas s'occuper des enfants. Une fois, un petit, 18 mois max, est sorti du parc, a marché sur le trottoir qui le longe (avec une rue à côté) et a atterri dans une école où j'étais. Les personnes de l'école l'ont ramené dans le square et la nounou n'a meme pas dit merci. En fait elle ne s'était pas aperçu que l'enfant était parti. Super!!! Après je connais aussi des nounous très très bien :)

  • @Séverine: les commentaires ici sont toujours très durs :-)

  • punaise je n'avais pas vu... et beh... c'est vrai que c'est toujours très durs les commentaires, mais sûrement parce que justement ce n'est pas du politically correct ici, c'est bien ce que j'apprécie d'ailleurs. Après on peut ne pas etre d'accord m'enfin le "cas" des nounous parisiennes franchement faudrait se mettre un seau sur la tête pour ne pas le voir. Et la responsabilité des parents, quand il n'y a PAS D'ALTERNATIVE on fait comment ! j'en connais plein des mamans qui confient leur petit bout la peur au bide, c'est juste atroce et non elles n'ont pas le choix.

  • Mamy active a bien raison. Les nounous sont toujours des femmes qui n'ont que ça à faire et qui le font mal. On voit pas beaucoup de bac+6 chez les nounous, ce n'est pas étonnant. Alors oui, méfions-nous, comme Mamy active le dit, des nounous en général. Les bonnes sont l'exception, croyez moi.

  • "Les nounous sont toujours des femmes qui n'ont que ça à faire et qui le font mal. On voit pas beaucoup de bac+6 chez les nounous, ce n'est pas étonnant".
    J'ai bac+4, et je suis assmat, alors les généralités, hein... mais bon, je n'ai que ça à faire, sans doute...

    Les bons employeurs aussi, sont l'exception, croyez-moi!

Les commentaires sont fermés.