Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Kinder, le Secours Populaire et moi

    Je ne suis pas quelqu'un qui accepte les opérations blogueurs. Nous sommes pas mal solicités (vous le voyez bien sur les blogs) et j'avoue que souvent cela ne m'intéresse pas forcément d'en parler.

    Et puis parfois il y a des emails qui accrochent plus que d'autres et vous rappelle vos jeunes années.

    Avant d'avoir les enfants, j'ai été bénévole au Secours Populaire. Je faisais les maraudes. Visite le soir aux personnes dans la rue pour leur apporter un réconfort matériel (café, couvertures, nourriture parfois) mais aussi humain en discutant avec eux lorsqu'ils l'acceptaient ( généralement nous mettions un certain temps avant de pouvoir réellement créer une relation). Je donnais aussi des cours de soutien scolaire le samedi matin dans le quartier de Belleville.

    Là je fréquentais ses enfants ou adolescents qui n'ont pas l'aide de leurs parents pour les devoirs ou la motivation nécessaire.

    C'était bien.

    Parce que être altruiste c'est avant tout être égoiste.

    Parce qu'on se valorise à aider l'autre.

    J'ai du arrêté mais je compte bien reprendre quand les enfants seront plus grands (et donc quand je serais plus disponible)

     

    Bref....

    Ce fameux email me proposait de venir un matin avec mes enfants participer à la matinée "Noël magique sur la patinoire du Grand Palais" avec le Secours Populaire et Kinder.

     TEX_6559.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Kinder s'engage depuis quelques années auprès du Secours Populaire dans le cadre du programme "Kinder s'engage pour l'enfance". Cette matinée venait cloturer la collecte nationale de 50 000 jouets (grâce à la générosité du grand public, des collectivités mais aussi des employés Kinder) (dont certains étaient présents bénévolement sur la patinoire pour aider les novices à patiner) (pas moi je vous assure, je suis une pro du patinage) (ah ah ah)

     

    Effectivement cette matinée était magique.

    Pour les enfants du Secours Populaire (900 je crois) d'abord et leurs familles qui ont profité de ce moment incroyable, dans cet endroit juste superbe.

     

     

    TEX_6656.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais aussi pour les miens, qui ont non seulement appris à patiner, manger des tas de produits Kinder, mais aussi compris le but de cette matinée et l'importance qu'elle pouvait avoir pour ces enfants qui eux n'avaient pas la chance de fêter Noël comme nous (oui je sais je suis chiante, faut toujours que je fasse maîtresse d'école dans ce genre de situation)

    La conclusion de cette longue note c'est que grâce à cette collecte (via la page Facebook de Kinder, via les partenaires de Kinder et les collaborateurs de Kinder engagés en mécénat de compétences), 50 000 cadeaux vont être distribués aux enfants défavorisés le soir de Noël.

     

     

    TEX_6563.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et ça quoi qu'on en dise, c'est bien....

     

    (Photos © Paul Allain)

  • Ne pas oublier (d'écrire)

    La tenue de ce blog est catastrophique.

    Pourtant il s'en passe des choses dans ma vie. Des choses gaies, des choses tristes, des trucs rigolos, des trucs qui m'énervent.

    Je ne prends pas le temps de les écrire et je vais le regretter. Parce que le but de ce blog pour moi est quand même la tenue de mon journal.

    Pour mieux me comprendre et réussir à évoluer.

     

    Me souviendrais-je de ce bonheur et ce soulagement à l'idée de partir à Noël encore une fois loin de mes toxiques avec juste chéri et les enfants? Partir à cinq pour fêter notre Noël sans faux semblants.

    Me souviendrais-je de cette fête organisée en une semaine avec mes amis pour mon anniversaire? Cette envie soudaine de faire la fête, de se voir, de partager des moments avec eux.

    Me souviendrais-je de ces quinze jours très difficiles où j'ai cru plusieurs fois perdre mon amie? Parfois je l'ai même souhaité ne supportant pas de la voir si diminuée et si souffrante. Et pourtant je n'ose imaginer un avenir sans elle.

    Me souviendrais-je de cet anniversaire à trois et cette photo prise que j'aime plus que tout au monde?

     

    Il faut que je me remette à écrire. Je me perds là....

     

    sb10068962x-001.jpg

     

     

     

     

     

     

    *****

    Il y a un an, je parlais déjà des bienfaits de l'écriture et je vous parlais de ma beauté

    Il y a deux ans, je ne regrettais pas de ne pas travailler (et aujourd'hui non plus)

    Il y a trois ans, rien

    Il y a quatre ans, je parlais des blancs de ce blog

    Il y a cinq ans, je parlais d'homéopathie

    Il y a six ans, premier week-end à 4

    Il y a sept ans, j'avais passé un bon week-end