Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bad luck

Il y a un an, une amie m'avait parlée de cette tradition du sud qui voulait que à la chandeleur, la première crêpe soit lancée avec une pièce d'or (ou objet de valeur) dans une main puis rangée sur une armoire ou dans une cheminée jusqu'à l'année suivante pour porter chance.

Je l'avais fait, rangée dans du papier dans le tiroir supérieur de notre poële.

Bon on ne peut pas dire que cela nous ait porté chance.... ou pas d'ailleurs. Je suis en bonne santé, et mes enfants et mon mari ont été préservés.

 

Samedi après une semaine de merde, après cette messe longue et difficile vendredi, après cette crémation paradoxalement joyeuse et pleine d'amour le samedi matin, j'ai trouvé la force de faire des crêpes pour le goûter.

J'ai fait sauté la première crêpe et je l'ai rangé à la place de l'autre (qui était séche mais intacte) dans le poële.

 

Et puis ma fleur a éclaté en sanglots en me disant que cela portait malheur en fait....

 

108225267.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

*****

Il y a un an, rien

Il y a deux ans, je me mettais au défi du no shopping month (ce qui est devenu une façon de vivre pour moi, vu que bon je dépense plus rien)

Il y a trois ans, je vous parlais de mes filles

Il y a quatre ans, les paradoxes de la vie de couple

Il y a cinq ans, je préparais aussi la chandeleur

Il y a six ans, rien d'intéressant

 

 

 

Commentaires

  • Petite puce

Les commentaires sont fermés.