Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ma vie parfaite sur Instagram

Samedi soir, j'ai revu une amie d'amie, que j'avais rencontré une première fois lors d'un dîner de filles. Nous avions bien accrochées et étions devenues "amies" sur Facebook.

Depuis un an presque, elle me suis sur Instagram, mais nous nous étions jamais revues.

Samedi soir, elle me disait donc qu'elle avait l'impression de me voir tous les jours (et aussi de mieux me connaître) grâce à mes photos.

Elle me disait que mon univers et ma vie lui apportaient des petits bonheurs quotidiens et lui donnaient souvent du baume au coeur.

Ah c'est sûr que ce n'est pas le cas ici avec mes plaintes permanentes....

Nous avons beaucoup bavardé sur la vie Instagram qui n'est pas la réalité mais une réalité édulcorée de tous les tracas du quotidien.

Oui je cuisine beaucoup, oui je pars le week-end à la campagne, oui mes enfants sont extraordinaires, mais oui je leur hurle dessus parce qu'ils écoutent rien, oui mon appart est pas toujours clean, et oui mes week-ends ne sont pas toujours idylliques.

Mais dans cette conversation sous fond d'alcool et de musique à fond, elle m'a dit un truc qui m'a fait extrêmement plaisir:

" Moi qui n'assume pas vraiment, le fait d'être mère journaliste freelance, qui bosse et en même temps voudrait s'occuper plus de ses enfants, mais n'ose pas s'arrêter parce que la société ne te mets pas en valeur.... Et ben toi on sent que tu assumes et que tu aimes ça!"

 

Et elle a raison.

J'adore être une mère au foyer. Je ne comprends pas d'ailleurs comment j'ai pu douter aimer cela.

J'aime que mes enfants soient à l'école et avoir ses moments de calme où je m'occupe de la maison, mais aussi de moi.

J'aime aller les chercher et les écouter. J'aime réfléchir sans précipitation à leurs dîners équilibrés du soir. J'aime ranger leurs chambres et les accueillir dans une environnement propre et zen.

Je suis une Caroline Ingalls en puissance....

Et oui le titre de ce blog est complètement obsolète.

 

92909524.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

****

Il y a un an, j'étais pas très en forme... Et ce qui n'a pas changé: pas vu mon père depuis 1an et demi, et mes frères n'ont cette année pas encore appelé pour l'anniversaire de mon ange (et après eux me disent que je suis pas famille)

Il y a deux ans, j'avais vu la guerre est déclarée, et un an après je vivais un peu ce que eux avaient vécu

Il y a trois ans, je voulais des fleurs

Il y a quatre ans, je pensais que pour trouver mon équilibre, il fallait que je bosse (j'ai mis 4 ans à me rendre compte que non)

Il y a cinq ans, je parlais de la pub et des enfants

Il y a six ans, tout était pourri

Il y a sept ans, je me suis mise à aimer les matins....

Il y a 8 ans, j'allais bientôt ouvrir ce blog.... (suis la blogueuse la plus vieille ou quoi?)

 

 

 

Commentaires

  • Je te lis depuis un p'tit bout de temps... et je suis une maman active... je passe ma vie à courir après je ne sais quoi et moi qui clamait haut et fort que je ne pourrais pas être mère au foyer et bien au final, j'essayerai bien.. juste pour voir.. M'occuper de ce qui est essentiel pour moi et uniquement ça... alors profite... et non tu n'es pas une Caroline Ingalls en puissance, tu es toi...

  • hello, ca fait qqes années!
    je comprends que tu puisses t'épanouir dans cette vie bien remplie, mais ce qui est très risqué est d'être dépendant financièrement de son conjoint. Et si un jour la situation se dégrade, devras-tu tout supporter afin qu'il ne te quitte pas?

  • @petite souris: j'avoue que j'ai cette chance de pouvoir le faire,et pour l'instant j'en profite. Moi aussi je disais que jamais je n'arrêterais (il suffit de lire mes archives) et puis finalement... Qui sais, peut être que toi aussi un jour tu en auras la possibilité

    @Muse: j'y pense aussi sans arrêt. Du risque. Mais je me dis que pourquoi galérer et ne pas profiter pour quelque chose qui n'arrivera peut être jamais. J'ai de la ressource, je verrais bien à ce moment là!

  • mummy! t'es sur instagram... je t'y ai cherché et pas trouvée!

  • Arf, tu me suis déjà sous mon vrai nom ( envoie moi un email si tu vois pas)

  • je n'arrive pas a te contacter! s'il te plait, laisse moi un message sur ig pour que je te reconaisse!!!

  • @nino et jane: ben voilà tu m'as trouvée! Comme ça tu auras ma vie parfaite en photo et l'autre face par écrit :-)

  • je découvre votre blog.
    Je le trouve bien....
    En effet, c'est une écriture simple, directe et franche.

    Lire vos commentaires c'est sympa !

    Bonne continuation

  • Mais ! Moi aussi je veux te connaître sur Instagram !

    J'y suis sous @sasatouitte :)

Les commentaires sont fermés.