Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Avec elle

Plus d'un an qu'elle est partie.

La vie a évidemment continué. On en parle de moins en moins. La blessure se referme. Le manque est là mais moins douloureux.

J'y pense différemment. Je commence à oublier ces derniers 6 mois ensemble cauchemardesques et pourtant nous n'avions jamais passé autant de temps ensemble. Du bonheur total et de la souffrance.

Qu'est ce qu'il va rester de nos moments ensemble?

Je rigole toute seule en repensant à notre fugue à l'hôpital. Quand nous sommes sorties de sa chambre, elle en fauteuil roulant moi en essayant tant bien que mal de la pousser, fuyant cette pièce sans prévenir les infirmières pour aller à la cafétaria. Nous avions l'impression d'être les Thelma et Louise de Cochin et nous nous étions amusées comme des petites folles.

 

Je m'émeus en pensant à nos séances de tarot dans son petit appartement du 12ème. Elle m'avait prédit une belle vie avec chéri. Elle avait raison. Nous nous sommes mariés, nous avons des enfants magnifiques et même si la vie n'est pas toujours rose, on tient bon.

 

Je pense à nos longues, très longues conversations au téléphone, au café, au restaurant... Nous refaisions systématiquement le monde. Elle était mon pilier, la personne qui savait m'expliquer, me calmer pour que je puisse avancer sereinement.

 

Je pleure à cette peur qu'elle avait de ne jamais avoir d'enfant et en voyant ces deux magnifiques garçons qui sont là aujourd'hui. Doux mélange d'elle et du papa.

 

Aujourd'hui elle n'est plus là et je continue à vivre.

Je suis entourée.

De cette vieille amie indispensable qui ne sait pas toujours comme me prendre, que je sens bien parfois étonnée et perturbée de mes réactions, mais qui est aussi un pilier.

De ces personnes que tu découvres et qui deviennent proches dans le malheur.

De mon mari. Cette mort qui a été aussi très violente pour lui qui a perdu une amie proche, nous a unis. Une dernière fois elle a oeuvré pour que nous soyons bien ensemble (elle qui croyait tellement en nous)

 

Aujourd'hui la vie continue.

Son mari essaie de continuer. Il nous a même présentés quelqu'un. Une autre elle, qui n'est pas elle, qui ne sera jamais elle, mais qui est là pour qu'il continue cette vie qu'elle aurait voulu que lui et ses enfants aient.

Une autre elle qui me fait mal et fait du bien à la fois.

 

480304253.jpg

 

 

 

 

 

 

 

*****

Il y a un an, nous avions été voir les Croods

Il y a deux ans, je ne voulais vraiment pas retravailler!

Il y a trois ans, rien

Il y a quatre ans, je parlais de mes grands-parents

Il y a cinq ans, je parlais du big mac au pain complet (ça existe encore???)

Il y a six ans, j'allais changer de job!

Il y a sept ans, j'avais passé un bon we

Il y a huit ans, j'avais passé un mauvais week-end

 

 

 

 

 

Commentaires

  • Le soleil continuera toujours de se lever quoi qu'il arrive.... c'est rageant et à la fois promesse d'espoir...

  • Oui tu as raison c'est ce qui donne de l'espoir, et cela fait du bien. Et puis les enfants, les amis, mon mari... ça aussi ça aide bien!

  • Le temps passe, on avance mais on oublie pas.

  • On avance plus vite que je ne pensais. Mais c'est comme ça et la vie veut ça.

Les commentaires sont fermés.