Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vacances pascales

Vacances scolaires durant 15 jours et j'ai eu cette chance de profiter de la maison de campagne.

Mes beaux parents étaient dans l'autre maison du bord de la mer avec les enfants de ma belle soeur.

15 jours seuls sans stress.

Ma mère est finalement venue passer 3 jours. Elle n'était pas venu depuis plus d'un an. Je n'ai jamais vraiment su pourquoi. Je crois qu'elle ne voulait pas faire l'effort. Me reprochant sûrement de ne jamais venir dans cette maison que je ne n'aime pas et donc de ne jamais lui laisser voir ses petits enfants. Mais nos escapades amoureuses lui ayant permis de les garder, je crois qu'elle a mis de l'eau dans son vin.

3 jours pas plus. Elle est comme ces vieux qui n'aiment pas changer leurs habitudes. Moi cela me va après j'avoue avoir du mal à la supporter. Mais nous avons passé un bon moment. Parlant beaucoup.

Chéri a fait des week-end prolongés. D'habitude je suis assez contente quand il part. Tout est plus calme, moins fatiguant quand je suis seule avec les enfants. Mais cette fois ci j'ai détesté à chaque fois qu'il quittait la campagne. Et nous passions de bons moments ensemble. La campagne ça nous gagne (le retour à Paris hier soir avec une énorme enguelade, nous a montré que Paris c'est fini)

 

Et puis ou sinon rien. Pas d'amis cette année qui débarquent. Une chasse aux oeufs en petit comité. Du beau temps finalement qui a permis aux enfants de jouer dehors. Moi je lisais sur mon transat.

Un avant goût des vacances d'été...

(même si vivement que la piscine ouvre pour que je me remette à nager. Parce que là c'était zéro activité. Une larve sur son transat)

 

102284599.jpg

 

 

 

 

 

 

****

Il y a un an, rien

Il y a deux ans, je vivais mon premier deuil

Il y a trois ans, 2 enterrements

Il y a quatre ans, rien

Il y a cinq ans, rien

Il y a six ans, cette note

Il y a sept ans, les réflexions amusantes de ma puce

Il y a huit ans, je devais m'occuper de chéri

Il y a six ans,

 

 

Les commentaires sont fermés.