Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des vacances et un sms

Les vacances sont passées à la vitesse de l'éclair. Ce matin je déposais mes trois enfants à l'école en me disant que j'avais rien vu passer...

J'ai beaucoup nagé. J'ai entamé un régime fin juillet qui m'a fait perdre 4 kg. Je vous rassure cela ne se voit pas (enfin si j'ai quand même perdu une bouée au niveau du ventre). Mais je me trouve toujours énorme sur les photos ( encore 6 kg pour retrouver un poids à mon goût).

Pas si difficile que cela mon régime d'ailleurs. Je compte mes calories. Du coup je mange moins mais je me prive pas de sucreries si mon compte journalier me le permet.

 

Ou sinon août et les 3 semaines dans la maison du sud de mes beaux parents furent agréables. Hormis une énorme dispute entre mon beau-père et moi, qui s'est achevé par un habituel "comme si de rien n'était" les derniers jours...

Retour hier pour une rentrée tranquille aujourd'hui. Enfants déposés puis récupérés pour le déjeuner puis redéposés. Heureuse de les voir excités et contents de retrouver leurs amis.

Pas de pleurs ils sont grands maintenant.

Le drame se situe ailleurs...

Chéri a fait tomber son téléphone et son écran est en mille morceaux.

Il me l'a laissée ce matin pour que je l'emmène en réparation.

A l'heure du déjeuner, il m'appelle pour que je l'allume afin de récupérer un code dessus.

Je m'exécute et à ce moment là ses messages et sms arrivent. Je lui propose de lui lire. Et je tombe sur un numéro non attribué avec le message suivant: " Bonjour A, vous avez passé de bonnes vacances? Si vous êtes libre prochainement, n'hésitez pas à me joindre. Bonne journée!!!! Sacha"

(je lui mets dans la gueule les !!! de sa "bonne journée"?)

Lui me dit très (trop) vite qu'il ne sait pas qui sait.

Moi je raccroche la boule au ventre.

Une pute évidemment.

 

Voilà, vous pouvez rigoler, la bourgeoise a laissé son mari blindé de tunes pendant 2 mois de vacances, a essayé de maigrir, s'est bien occupé des enfants, n'a pas tellement baisé et est bien cocue.

 

Oui je suis LE cliché.

 

168816264.jpg

 

 

 

 

 

****

Il y a un an, rien

Il y a deux ans, rien

Il y a trois ans, rien

Il y a quatre ans, c'était la veille de la rentrée

Il y a cinq ans, je passais un we en famille

Il y a six ans, rien

Il y a sept ans, j'étais contente que vendredi arrive

Il y a huit ans, j'étais à un mois d'ouvrir ce blog

 

 

 

 

Commentaires

  • Heu... d'habitude je n'ai pas trop envie de défendre ton homme mais Sacha, c'est aussi un prénom masculin aussi, non? Et le SMS est assez neutre, non? Ou alors je suis super naïve, moi...

  • Toujours se fier à son instinct. Et j'avais presque raison. Regarde ma nouvelle note

  • A vrai dire, j'suis assez d'accord avec toi Stéphanie. Ou alors, il nous manque des éléments. Mais objectivement, ce texto, il est la preuve de rien.

  • Pas d'autres éléments à part un passé et mon instinct. J'avais presque raison d'ailleurs.... Regarde ma nouvelle note

  • c'est sur que si le mec se fait bombarder de questions, il ne fera que nier meme si sacha n'a rien à voir avec une pute. à sa place , je ferai pareil pour pas être emmerdée de question.

  • Je ne l'ai pas bombardé de question, je lui ai juste demande d'être honnête. Un mariage c'est un contrat. Il peut y avoir des entorses mais avec de respect de l'autre. En faisant gaffe et en faisant en sorte que personne ne le sache.
    Je ne crois pas à la fidélité, mais je crois au respect. Je respecte mon mari. Ce qui n'est pas toujours son cas je trouve

  • Je ne vois pas non plus dans ce SMS d'elements reprehensibles...
    A cause du vouvoiement surtout.
    C'est une femme je pense (au vu des points d'exclamation). Mais qui ne lui est pas proche.
    Pas de soucis Mummy Active!

  • Je n'avais pas tout à fait tort, regarde ma note suivante.
    ( et oui les !!!! M'ont fait dire sans hésiter que cela ne pouvait être qu'une femme...)

  • Tarée comme je suis j'aurai appelé, j'imagine ta boule au ventre.
    Bon après tout, c'est peut être qu'une connaissance ?

  • Je suis aussi tarée que toi, car je l'ai fait ( en quelque sorte), regarde ma note suivante....

Les commentaires sont fermés.