Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Légère comme une plume

    Après 4 jours de migraine monstrueuse, due principalement à mes règles, celle ci commence à s'estomper et je revis.

    Je n'ai jamais été aussi légère en poids (inscrivez vos enfants dans un collège bien exigeant et vous perdrez direct 1,5kg sans aucun effort) (ceux que je n'ai pas perdu en nageant tout l'été...), et pourtant je ne vois que mes défauts dans la glace.

    Oh oui je les vois ces kilos qui ont disparus mais je vois toujours ces fesses qui ne sont certes plus là et mes bras que je trouve encore gros alors qu'ils ont diminué de moitié.

    Comme quoi tout est vraiment dans la tête.

     

    La rentrée est très loin pour nous, le rythme très intense, les week-end à la campagne inexistants.

    Mais cela va mieux.

    Nous avons trouvé notre rythme dans le travail. Je suis moins stressée. Je commence aussi à prendre goût à ces leçons que je révise avec eux, à ces moments que nous vivons.

    Je réapprends l'Allemand, révise ma géométrie, retravaille sur l'Histoire de France.

    (et l'orthographe aussi) ( ah ah ah)

    Ce collège qui m'angoissait et que tout le monde redoute (je déteste devoir dire où ma fille va en 6ème tellement les réactions sont négatives) ("ah ma pauvre") ("tu vas voir vous allez souffrir") (" ils sont trop rigides").

    Alors oui cela bosse dur. Mais chez nous c'était déjà le cas. Je n'ai jamais fait les devoirs sur un coin de table à n'importe quel moment de la journée.

    Chez nous on bosse le samedi matin et le dimanche matin. Et le soir avant le diner. Toujours. Les enfants le savent et ensuite ils ont la journée et la soirée de libre. 

    Chez nous maintenant pour ma collégienne on bosse quand même aussi un peu après le diner mais cela dure pas trop longtemps pour qu'ensuite elle puisse lire tranquillement dans son lit.

    Et je commence à aimer l'ambiance et le projet de cette école. Même si je suis très loin de cette éducation religieuse (omniprésente quand même), j'aime l'esprit sportif (4h de sport et 1h de piscine), les challenges et l'attachement à l'histoire de son collège.

    Et quel endroit incroyable. 3 ha de parcs et bâtiments en plein Paris, on peut dire que ces enfants sont gâtés.

     

    Bref je vais mieux. Je me dis que finalement on n'a pas fait d'erreur.

     

    Maintenant peut être vais-je pouvoir me consacrer un peu plus à moi et aux projets professionnels que je n'ai pas encore réellement mis en place...

     

  • Pire que le lapin dans Alice aux pays des Merveilles

    Heureusement cet été fût magique. Je n'ai jamais été aussi bien dans mon corps. Nager deux kilomètres par jour ça aide. Le mental était bon, le corps était au top. Le soleil aussi, le farniente. Ces moments passés avec mes enfants, notre petit rythme à 4. Ces moments entrecoupés des week-ends remplis d'amis, d'enfants d'amis qui me permettaient d'avoir un semblant de vie sociale (même si en ours que je suis, la solitude ne me déplaisait pas)

    Lire la suite