Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les week-end passent et ne se ressemblent pas

Après ce samedi dernier cauchemardesque et la pression due à cet après-midi dans ma famille, nous avons plutôt passé un bon we.

Le point noir restant quand même que nous ne nous voyons quasi plus avec chéri. Vendredi soir je lui propose un sushi, il me dit qu'il est crevé. Cela tombe bien moi aussi ( comme toujours). Je prépare un dîner, l'attend alors que je crève de faim. 

Après le dîner j'espère qu'il va venir chiller avec moi dans le lit. Il me dit qu'il me rejoint. Je m'endors et l'entends se coucher à 1h du mat'.... 

Samedi plutôt calme. Nous avions une grosse soirée le soir et j'avais envie de me reposer un peu ( entre les allers retours collège, les allers retours anniversaire , et les allers retours activités)

 

Une soirée qui fait du bien. Anniversaire d'une amie, grosse fête, danse et couchée tard.

Cette amie qui était ma grande quand j'avais 20 ans. 

Aujourd'hui j'en suis revenue. Son comportement " je suis la plus belle"  qui m'avait émue ( parce que je savais qu'elle cachait un mal être) ne touche plus. 

'Elle veut être dans le paraître, qu'elle le soit. Par contre ne jamais oublier de remercier. Et elle ne le fait pas et ne l'a jamais fait.

Ses problèmes d'argent, ses copines qui l'aident, et elle qui ne remercie jamais.

Le dernier exemple en date: enveloppe d'argent pour son birthday. Chacun participe pour qu'elle puisse s'acheter un truc pour son nouvel appart. Je participe mais je lui avais aussi déjà achetée un peu truc en plus. Plus perso. Je lui donne en début de soirée dans sa chambre profitant que nous soyons tous les deux. Elle Le pose sur son lit, ne l'ouvre même pas.

Aujourd'hui lundi 18h, je n'ai aucune nouvelle. Soit elle l'a perdue et ne l'a pas ouvert. Soit ( et c'est plus probable) elle ne trouve pas indispensable de me remercier. En soit le cadeau n'a aucune valeur. Mais comme diraiént mes filles " ça se fait pas" (de ne pas remercier)

 

Je sais que je dois la prendre comme elle est. Et offrir c'est tellement plus gratifiant que de recevoir. Mais parfois, sentir que tu as fait plaisir pour un cadeau dans lequel tu as mis de ton cœur, cela peut faire du bien aussi ( surtout en ce moment)

Commentaires

  • Quel plaisir de vous relire... Ce post sur les amies de 20 ans qui nous déçoivent à 40, et qui parfois nous font mal au cœur même, je me reconnais dans ce que vous écrivez. J'ai été très déçue par mon amie de toujours, plusieurs fois, j'ai pardonné, je lui ai souvent trouvé des excuses, alors que tout n'était qu'égoisme. Aujourd'hui nos liens sont différents, j'ai pris de la distance. Un coup de fil de temps en temps, un dîner parfois Il faut penser à soi et ne pas laisser trop de plumes dans ces relations qui ne donnent plus rien. Mais c'est triste... Mais je suis contente que ce blog reprenne vie!

  • Oui il faut se préserver aussi. Et faire de nouvelles connaissances!
    Et oui super motivée pour la reprise de ce blog. On verra si c'est intéressant

  • Heureuse de te relire mummy. C'est vrai que ça ne se fait pas de ne pas remercier. Même déception ici avec ma grande amie avec qui je prends mes distances (il faut dire qu'elle les avait déjà prises ses distances, c'est moi qui m'obstinais à lui courir après)

    Happy you're back!

  • Pas facile de couper les ponts et d'accepter qu'une amitié s'étiole.... Ceci dit elle a toujours été comme cela, c'est moi qui ne l'accepte plus

  • Tu es sacrément bien entourée bo*del !
    J'espère qu'elle a fini par se réveiller et t'envoyer un petit mot... (heureusement tu as quelques nouvelles copines qui m'ont l'air plutôt sympa et "saines"

  • Non toujours rien :-)
    Elle vient dîner à la maison ce soir, qui sait...

    Et oui de nouvelles connaissances qui vont du bien!

  • Attention, suite à un souci perso j'ai du mettre un code au blog. Demande uniquement par e-mail mummyactive@gmail.com

Les commentaires sont fermés.