Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sauvage

Cette femme qui a subi la sauvagerie de son mari qui portait si bien son nom.

Cette ( petite) grâce présidentielle qui est compréhensible d'une certaine manière.... Elle a tué de sang froid après 47 ans d'enfer.

Heureusement qu'il est mort quand j'avais 10 ans, je crois que j'aurai pu le tuer aussi adulte. Je n'aurais pas supporter qu'il pose même un regard sur mes filles.

Et tout le monde qui se demande pourquoi elle et ses filles n'ont rien dit. Mon mari qui lui reproche de n'avoir pas réagi pour ses filles ( apparement elle n'a rien vu) ( comme mes parents) ( mais au fond quand on n'a pas vécu cela, comment pouvons nous l'imaginer?)

Mes enfants aussi ce matin qui me disent qu'elle a eu raison de le tuer mais qu'elle aurait dû surtout divorcer....

Et moi qui leur explique que parfois on n'en a pas la force et que surtout on a honte.

Cette honte qui me fait taire depuis tellement longtemps.

Ne pas en parler à mes parents, ni même à mon mari. Encore moins à mes enfants.

Reussir à en parler ici avec beaucoup de colère et à quelques personnes que je compte sur les doigts de la main. 

Mais avoir tellement peur que cela leur arrive que j'en deviens parfois folle.

A ne pas supporter que leur père les touche ou soit trop câlin avec elles. A mettre des barrières, des interdits.

Lui crois que je veux tout gérer et ne lui laisse pas sa place de père. Moi j'ai juste l'impression de les protéger.

Oui je sais.... Parler serait si simple. Mais parler n'est pas simple.

 

Commentaires

  • Mais comment peux-tu vivre avec cette chape de plomb au-dessus de toi? Ce que tu subis avec ton mari s'explique évidemment mieux à la lumière de ton passé mais c'est tellement dur, de te lire...

  • Je crois que mon image est vraiment biaisée sur ce blog. Je ne suis pas une petite chose malheureuse qui subit. Je suis quelqu'un de joyeux, à forte personnalité, qui ose et ne s'écrase pas face à son mari. Je fais juste des concessions ( que j'exprime fortement ici) pour que la vie soit plus douce. J'ai beaucoup de faille mais je n'ai pas l'impression qu'elles gâchent quotidiennement ma vie. Elles expliquent certains de mes choix et certaines de mes réactions. J'en suis consciente et l'écrire c'est aussi une manière d'évoluer je pense.
    Ne t'inquiète pas, je ne vis pas sous une chape. Je vis avec des angoisses comme tout le monde que j'exprime ici pour m'aider à évoluer :-)

  • on ne peut jamais se mettre à la place des autres, et chacun assume sa vie à sa façon, mais on peut être aidé. Se confier au cours d'une thérapie, aide dans un premier temps à parler enfin, puis à comprendre ce qui se passe en nous et comment cela influe sur notre vie et peut être à changer les choses. On sort de cette aventure plus apaisé. Je le sais , je l'ai expérimenté. C'st juste une proposition, rien d'autre........ Mes pensées vous accompagnent.......

  • J'ai essayé la thérapie et cela n'a pas marché avec moi. Une de mes amies essaye de me convaincre en me parlant de méthode en pleine conscience mais je crois que surtout je ne veux pas reparler de tout cela. Ce n'est pas oublié mais je pense que mon cerveau a quand même vachement édulcoré la chose alors je ne préfère pas me replonger dedans.
    Parfois j'ai des réactions épidermiques du à un comportement pourtant normal, mais à part cela je gère plutôt bien.

  • Pourquoi as tu honte? De quoi as tu peur? Que ton mari et tes enfants te voient faible, comme une victime ?

    Je pense que le dire à ton mari serait déjà un premier pas pour qu'il comprenne certaines de tes réactions (surtout si tu en a déjà parlé à des amies). Tes filles sont en âge de comprendre aussi.

    Sans passer par la case psy il existe des sites qui peuvent t'aider pour ca.

  • C'est exactement cela, je ne veux pas que l'on me voit comme une victime. Je ne supporte pas cela. J'ai surmonté ce traumatisme en ayant une vie sexuelle "normale" et des enfants. Je sais que de lui en parler il comprendrait certaines de mes réactions mais lui comment réagirait il? Et si ensuite il n'osait plus me toucher?

  • Faut comprendre que chacun fait ce qui lui fait du bien et toi c est de l ecrire ici...
    Et puis c est bien de partager ses angoisses avec les autres , tellement de blogs ne montrent que le beau de la vie (ca peut etre bien des fois aussi) le tien est d une sincérité très touchante et rassure toi je ne te vois pas comme quelqu un qui subit mais quelqu un comme tout le monde et qui fait des compromis pour rendre sa vie plus douce
    bonne journée
    sandrine

  • C'est vrai que moi ce n'est pas tres gai! Je ne fais que pleurer ici ;-))

  • C est la vrai vie!!

  • Il y a aussi tellement de moment top ( mon Instagram le reflète mieux je pense) mais j'ai toujours écrit pour pleurer :-)

  • de tout coeur avec toi. meme vécu, pas forcement le meme parcours mais je n'ai jamais rien dit .
    et j'ai jamais dit non plus que je voulais être considérée comme victime ou être aidée .
    le silence est aussi une arme que l'on retourne contre soi. on en est conscient mais on a pas forcement envie de vivre un second traumatisme en disant les choses .
    contrairement à ce que l'on croit, parler libre mais parler détruit aussi , les autres, soi meme .
    bref, les "tu devrais " "moi à ta place , "comment n'a t elle pu rien dire" ....

  • On se comprend complétement alors. Même si effectivement parler est sûrement la solution mais bon..

  • tu m avais donné ton insta mais pas trouvé...

  • Envoie moi un e-mail, je te l'enverrai

  • Attention, suite à un souci perso j'ai du mettre un code au blog. Demande uniquement par e-mail mummyactive@gmail.com

Les commentaires sont fermés.