Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • je me suis prise au jeu...

    Je l'ai quand même lu ce 1er tome de la Bicyclette bleue malgré le fait que c'est quand même un sacré plagiat (j'en reviens toujours pas que la famille de Margaret Mitchell est perdu ce procés). Et bien maintenant me voilà bien embêtée parce que la suite j'aimerais la connaître...

    Léa va t'elle survivre à cette guerre? va t'elle oublier le fade Laurent pour le ténébreux (peut être blond Charl') François?

    Je suis une vraie midinette. En lisant ce bouquin, j'avais l'impression d'avoir 15 ans (et non 32...).

    Bref, je me suis prise au jeu, et hier je suis allée sur Amazon commander les tomes 2,3 et 4!!! (Cela va jusqu'à 7 je crois avec ensuite guerre d'Indochine, puis d'Algérie, je crois que je vais m'arrêter à la 2ème guerre mondiale).

    Alors voilà c'est à la honte totale. Bon j'ai aussi commandé quelques autres livres pour remonter le niveau, mais comme une midinette je vais dévorer les aventures de Léa Delmas (Finalement elle est forte cette Régine- avec un nom pareil!- Desforges)

  • Enfin elle éclate de rire!

    Ma fleur (6 mois) a eu ses 1ers vrais éclats de rire hier soir. Il était temps me direz-vous. C'est vrai qu'elle est beaucoup plus sérieuse que sa soeur. C'est d'ailleurs ma puce qui a réussi à la faire rire aux éclats pendant 1/4h. C'était incroyable cette complicité entre les deux qui se marraient comme des baleines pour une raison que moi adulte je ne comprenais pas :-)

    Je suis heureuse de voir comme elles s'entendent bien. J'espère que cela continuera dans le futur. J'espère qu'elles sauront préserver cette relation entre soeurs que moi je n'ai jamais eu.

    Bon c'est vrai que je n'ai que des frères (3, et oui famille nombreuse). C'est vrai que je dis souvent que je ne suis pas famille. Mais en fait je ne suis pas tout simplement pas MA famille.

    J'aime voir des familles qui s'appellent tout le temps, sont proches, apprécient d'être ensemble. Mais avec la mienne, j'ai fait une coupure depuis longtemps. Ma mère me le reproche souvent. De ne jamais aller la voir (ou si peu), de ne pas appeller mes frères, de ne pas être obligatoirement là pour les anniversaires, de voir noël comme quelquechose d'accessoire et pas comme le grand moment de l'année.

    Elle me le reproche mais si je suis comme cela c'est à cause d'eux. Nous n'avons jamais été une famille malgré les apparences fort trompeuses: une famille de 4 enfants, bien élevés (et oui ils m'auront au moins laissés cela), bonne situation, tous en école privé, jamais de clash, jamais d'histoire d'adolescents à bêtises...

    La réalité était tout autre: jamais un calin, jamais un mot gentil, aucune tendresse. Et je crois que finalement je n'ai pour mes frères que de l'indifférence. Non c'est trop fort. Mais s'ils n'étaient pas mes frères, je m'en foutrais royalement.

    Il y a trop de non dit, pas assez de tendresse entre nous. Le divorce de mes parents qui est une véritable épreuve ne nous rapproche pas.

    Je suis dure ce matin, je ne sais pas pourquoi.

    Peut être que lorsque je vois mes puces, j'espère que je ne gâcherais pas ces moments de complicité, comme mes parents finalement...

    Désolé pour cette note décousue qui partait bien et finit sur un truc moins drôle!

    Au moins ma fleur hier, elle a rit aux éclats :-)

  • Comme un lundi

    Horrible cette expression et pourtant:

    mal de tête, mal partout, des frissons et mal à la gorge...

    Qu'est ce que je fous au bureau???

    En tout cas incapable de me concentrer et d'écrire une note.

    Désolé, je repasserais demain...

  • Ce que je cache encore à Chéri

    - Mon poids. Personne ne le connaît. J'ai osé le dire une fois à une amie. C'est la seule qui le sache. C'est trop tabou pour moi

    - Le nombre de mes petits amis. J'en ai  pas eu tant que cela, je n'en ai pas eu peu non plus mais je sais pas je garde cela pour moi.

    - Qu'il m'est arrivée (voir qu'il m'arrive encore) de regarder les quelques films pour adultes qu'il a sur son ordinateur. Aucune honte mais cela aussi c'est mon jardin secret.

    - Que j'ai su dire non à mon beau grand-père (enfin le 2ème mari de ma grand-mère), trop tard certes mais j'ai eu le courage de le faire. Pourquoi lui parler de cela? Pour qu'il s'appitoye? Non jamais. A vous oui car vous ne me connaissez pas. Pourtant parfois cela lui permettait de comprendre pourquoi je suis intransigeante sur sa façon de se comporter avec les filles. Il ne dépasse aucune borne, mais je ne sais pas, rien qu'à l'idée que lui ou quelqu'un d'autre puisse le faire... J'en ai le sang glacé.

    - Que je me suis baignée nue il y a quelques années avec des collègues de travail dans le sud aprés un dîner bien arrosé (ensuite je suis rentrée sagement dans ma chambre d'hotel)

    - Qu'il m'est arrivée d'avoir des pensées adultères

    - Qu'au fond de moi même je crois que j'aimerais rester à la maison m'occuper de mes enfants, même si je clame le contraire haut et fort ici et à la maison

    Et vous il y a des choses que vous ne partagez pas?

     de6d926b67f2b3c418132da1f5cac0cd.jpg

  • L'espace dans notre lit

    Chaque nuit est différente.

    Nous pouvons passer du temps collé l'un contre l'autre. Ce qui me permet de confirmer à chaque fois que nous sommes fait pour nous emboiter (comme des petits legos). C'est une chose qui m'a toujours étonnée. C'est la première fois que je trouve un homme qui a un corps qui correspond aussi bien au mien. Nous nous emboitons parfaitement. Pas de jambes trop longues, pas de ventre qui prend trop de place, pas de coudes qui font mal...

    Ou alors nous sommes à 3km l'un de l'autre dans notre grand lit king size... Et là je suis toujours étonnée de voir que nous pouvons passé une nuit sans se toucher. Pas forcément que nous sommes fachés mais pour avoir moins chaud, mieux dormir...

    Et puis il y a les matins (le we la plupart du temps) où nos filles nous rejoignent et là nous voilà séparés par deux amours qui sautent (enfin la première) ou gazouillent.

  • Moi et les sacs

    Depuis que je suis adolescente, je m'achète en moyenne un sac par mois.

    J'ai tout porté: les sacs à dos, les sacs DJ, les sacs plus féminins. En cuir, en velours, en tissus, en jean (oui j'en suis pas fière).

    J'ai le haut d'une armoire entièrement prévue pour mes sacs que je vide de temps en temps quand chéri hurle parce que cela tombe dés qu'il ouvre les portes.

    Bref, je changeais de sac presque tous les jours.

    Et puis chéri m'a offert celui là:

    27af2d82f14db09786d6bcc21e8a350d.jpget cela fait 6 mois que je le mets. Sans jamais en changer. Je trouve qu'il va avec tout... Et puis c'est bête à dire mais j'ai l'impression maintenant d'être devenue une grande...

    Je sais le sac 24h toutes les petites bourgeoises l'ont.

    M'en fous, moi je l'ai trouvé mon sac, et j'ai plus envie d'en changer...

    (enfin, je cherche quand même une petite pochette en cuir marron style crocro pas trop cher)

    Et vous, vous portez quoi comme sac aujourd'hui?

  • La bonne nouvelle du jour!

    (enfin pour moi car je sais que je vais faire des jalouses...)

     Ma fleur a une place en crèche dés septembre!!!!

    Financièrement cela revient presque au même pour nous, mais surtout je sais qu'en terme d'éveil elle va s'éclater :-)

    Evidemment ce ne fût pas simple (les parisiennes connaissent le problème)...

    Je l'ai déjà raconté  et

    Le secret (cela avait marché pour ma puce, cela a encore marché pour ma fleur): les harceler (1 courrier ou 1 coup de fils par mois à la crèche souhaitée, 1 courrier tous les 3 mois à la responsable de l'enfance et au maire de mon arrondissement)

  • Ce we

    f33365138ee41b3af9a6bdaabee231ea.jpgD'abord j'ai été très gâtée pour la fête des mamans!!!

    Un beau dessin et ce que l'on ne voit qu'à moitié sur la photo c'est un beau bouquet de marguerite cueillies dans le jardin...

    Merci au papa (qui a orchestré) et à mes puces!!!

     

    Ensuite we au soleil dans le jardin. Repos, farniente... Plutôt dégoutée de rentrer hier soir :-(

    Ou sinon rien à voir, mais en ce moment je lis "la bicyclette bleue" de Regine Desforges. C'est la 1ère fois (je l'ai trouvé dans la bibliothèque à la campagne, et comme je n'avais rien à lire) et oui je sais ce n'est pas de la grande littérature... Mais là n'est pas le problème!

    Je vais sûrement mettre un pavé dans la mare, mais c'est quoi ce plagiat???

    J'ai lu les 2 premiers chapitres et j'ai l'impression de lire "Autant en emporte le vent": même intrigue, même dialogue mais bien sûr époque différente...

    Vous saviez cela?

    Il y a du y avoir des articles là dessus non?