Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

blabla inutiles - Page 9

  • J'arrive pas à y croire

    Que c'est la fin des vacances.

    Que demain tout recommence, les levées avant les enfants, le speed pour préparer tout le monde, le calme une fois que tout le monde est à l'école (et bientôt à la crèche pour mon ange).

    Qu'il va vraiment falloir que je trouve un boulot car je n'aurais plus l'excuse de "l'été qui arrive" pour justifier l'absence totale d'entretiens.

    Qu'il recommence à faire nuit de plus en plus tôt.

    Qu'il va falloir ressortir doudounes, écharpes, bonnets, gants, homéopathie, mouchoir, serum physiologique et cie beaucoup trop tôt à mon goût.

     

    Le cartable de ma puce pour son entrée en CP est prêt.

    Le sac de ma fleur pour son entrée en moyenne section est prêt aussi.

    Le planning de mon ange pour son intégration en crèche semaine prochaine est calé.

     

    Voilà c'est la rentrée (enfin demain)

    102483977.jpg

     

     

     

     

    ****

    Il y a un an, rien

    Il y a deux ans, toujours mon beau frère qui fait chier

    Il y a trois ans, rien

    Il y a quatre ans, c'était vendredi et j'étais contente

     

     

     

  • De retour à Paris

    (sous la pluie)

    Mais bon les quinze jours dans le sud ouest ont été plus ensoleillés (vu ce que Paris a eu l'air de subir la semaine dernière)

    Chez les beaux parents, c'est jamais la joie. Généralement c'est enguelade sur enguelade avec chéri (à cause de beau papa). Tous les ans, je dis que l'on ne m'y reprendra plus. Tous les ans, j'y retourne

    (passons)

    Paris est encore super vide (moi qui pensait après 2 mois de vadrouille de retrouver mon quartier animé et près pour la rentrée)

    Du coup j'ai envie de repartir. Mais vu que les seuls amis qui sont encore loin d'ici ne m'ont pas invitée (malgré mes ENORMES appels du pied) (limite je suis super vexée) ce serait campagne ou rien du tout (on va pas se plaindre hein)

    Même si une (très) gentille lectrice m'a proposée de venir la voir à Lyon, je me sens pas encore prête à (totalement) me dévoiler (mais un énorme merci pour cette gentillesse)

    Dans 10 jours c'est la rentrée, puis l'automne, puis Noël, puis le ski, puis je ne sais quoi encore...

    Mais c'est quoi ce temps qui passe à la vitesse de l'éclair???? (oui une phrase d'une grande originalité)

     

    Allez faut que je retourne m'occuper des 3 enfants, c'est ça aussi la vie d'une mummy plus active.

     

    ****

    Il y a un an, une note pas gaie du tout

    Il y a deux ans, je laissais les filles à leur père pour aller travailler

    Il y a trois ans, j'étais pleine d'entrain!

    Il y a quatre ans, l'actualité

     

     

     

  • Je vais pas me plaindre!

    Quelques jours à Paris après 3 semaines de campagne.

    Du beau temps, la piscine, parfois des amis de passage la semaine, du monde le week-end (entre autre chéri qui bosse) (le pauvre oui). J'ai jamais été aussi bronzée et les filles le sont encore plus que moi!

    Mon ange marche depuis quelques semaines à quatre pattes et se mets debout. Il grandit (beaucoup) trop vite.

    Je repars quelques jours à la campagne puis 1 semaine de cap ferret avec des amis (toujours sans chéri) (le pauvre oui) et enfin quinze jours dans le sud ouest (avec chéri cette fois)

    Le mois de juillet est passé vite.

    J'ose même pas imaginer ce que va donner le mois d'août!

     

    J'ai du coup pendant mes quelques jours de retour à Paris fait les courses de rentrée pour l'entrée au CP de ma puce (cartable Bakker, trousse la chaise longue, tennis Puma.... Elle est gâtée ma fille, moi je n'avais pas le droit à tout ça)

    Je ne vais pas me plaindre, tout va bien!

    Finalement ma vie de femme au foyer en été et en vadrouille, je l'aime....

    102284143.jpg

     

     

     

     

     

    ****

    Il y a un an, je glandais déjà grâce à mon congé maternité (et je n'ai jamais recommencé)

    Il y a deux ans, j'avais envie de sexe tout le temps (et cela n'a pas duré)

    Il y a trois ans, en vacances...

    Il y a quatre ans, je profitais bien aussi

     

  • Je suis encore là...

    Donc pour répondre à Dominique, pas encore doublement mummy. Seulement en manque d'inspiration et plutôt ral le bol de mon ventre :-)

     

    Ou sinon chéri a eu ses résultats. Tout va bien sauf la vitesse de sédimentation qui est trop longue. Donc son médecin lui fait faire des radios (poumons, coeur et cerveau). Perso je trouve cela excessif. Mais je suis pas médecin.

     

    Si y'en a parmi mes lecteurs... Vous en pensez quoi?

     

    medium_51259493.jpg

     

  • Bon comme vous pouvez le voir

    je n'ai toujours pas accouché.

    Là n'est plus la question car à J-5 de mon terme, je me dis que je ne vais jamais accoucher (si si je vous jure j'y crois encore à cette possibilité:-)

     

    Bref ce we a été rythmé par LA maladie de chéri... Pour ceux qui suivent pas, c'est  

    Vendredi soir il est retourné voir son médecin qui en lui prenant sa tension a (enfin) vu qu'il en avait un peu trop apparemment (15-10... Mais je suis pas médecin moi)

    Du coup il lui fait faire un bilan sanguin (15 examens) pour trouver ce qui provoque cette hypertension.

    Moi, ce we j'ai eu le droit aux listings de toutes les maladies qui pouvaient provoquer de l'hypertension mais aussi à une haleine d'AIL (et je déteste l'ail) car monsieur a lu que cela faisait baisser la tension. Du coup il en a mis dans tous ses plats...

     

    Résultats des tests demain soir. J'espère que je ne serais pas puni d'être mauvaise langue et qu'il n'a rien ou pas grand chose... 

     

    medium_a0187-000111a.jpg

  • L'accouchement

    Il y a deux ans enceinte de ma puce et alors que j'avais dépassé le terme (J+5... Un beau bébé de 3kg850), je me disais que je n'allais jamais accouché. 

    Je ne me voyais pas sans mon bidon, et je n'imaginais pas que ce bébé puisse sortir de mon ventre.

     

    Aujourd'hui à J-7 de mon terme... Je me dis la même chose. Je n'arrive pas à imaginer que ce bébé va sortir :-) Pourtant cette fois ci je l'ai déjà vécu. Et ben non! Je n'arrive pas à visualiser ce moment où je vais aller à la maternité, les heures à attendre (j'ai mis 24H la dernière fois) et à souffrir (dont 16H avant d'avoir la péridurale) puis à pousser avant qu'il soit là.

    J'ai l'impression que ce bébé il va jamais sortir... Pourtant je suis sûre d'une chose: dans 15 jours il sera forcément là :-)

    Et 15 jours, c'est vraiment dans pas longtemps...

    medium_200013053-001.jpg

  • Encore mes rêves

    Il y en a un que je fais aussi régulièrement.

    Bon je sais, ce n'est pas un site d'analyse de rêve. Vous n'êtes pas les disciples de Freud mais bon c'est mon blog et je ne raconte jamais mes rêves à part ici.

    Donc ce rêve se passe dans des lieux différents (centre commercial, mon immeuble, un hotel...) mais toujours au même endroit: dans un ascenceur.

    Je prends cet ascenceur et il y a toujours quelquechose qui cloche. Il tangue énormément, ou bien il ne va pas de bas en haut mais circule comme un train dans une fête foraine, ou bien il manque le plancher et je dois m'accrocher au mur et au plafond...

    C'est toujours la catastrophe. Et pourtant je le prends, je sais que cela va être dangereux, et je continue quand même.

    Bizarre non?

    Pour être honnête, je ne l'interprête pas. Peut être que je rêve de cela quand j'ai peur de quelquechose. Je ne sais pas. Mais c'est toujours étonnant de voir que ce rêve revient régulièrement. Et surtout à chaque fois dans un lieu différent (connu ou inconnu d'ailleurs)

    medium_200428171-001.jpg

  • La vie suit son cours

    Chéri est parti 3 jours à l'étranger

    Mes contractions se sont miraculeusement arrêtées ce matin

    Le froid est arrivé et moi avec ce soleil, j'aime ça.

     

     

    Il fait déjà nuit, il fait chaud chez moi, j'écoute Curtis Mayfield, la puce joue calmement... Mon dieu cela ressemble au bonheur ça... sauf quand même que chéri n'est pas là pour partager ce moment de plénitude. 

     

    medium_50412091.jpg

  • Quelques news...

    Bon mon absence n'est pas du à mon accouchement!

    J'ai des contractions et j'avoue que cela ne m'arrange pas car chéri pars trois jours à l'étranger pour le boulot... Donc je sers les fesses  et j'en fais le moins possible!

     

    Non mon absence est du à un we placé sous le signe de la maladie. Ma puce a une otite et une rhino qui est descendu sur les bronches (mais bon pas besoin de kiné quand même), chéri est toujours mourant (ces hommes..) et moi je tousse comme un fumeur de gitane maïs.

    Alors vous comprendrez que ce we a été calme. Même si j'ai quand même eu le courage de recevoir samedi soir (je me demande encore comment j'ai fait)

    Et puis hier, malgré mon état de fatigue et ma toux, j'ai osé prendre le TER (oui madame le TER mais en 1ère quand même) pour aller voir mes grands parents à 1h de Paris.

    Je suis rentrée épuisée mais eux étaient très content de nous voir (la puce et moi)

     

    Alors voilà. Aujourd'hui c'est REPOS. Je ne veux pas accoucher cette semaine (oui je sais le terme approche mais quand même) parce que:

    - Chéri n'est pas là

    - Je suis trop malade pour supporter un accouchement

    - La puce est toujours sous antibiotique

    -  Et la chambre n'est pas encore tout à fait prête.

     

    Pourtant je les sens ces contractions. Pour le 1er accouchement, je serais déjà allée à la clinique :-) Là je me dis que j'attends de voir... Pourvu que cela ne soit pas ça.

    medium_50672044.jpg

  • I have a dream

    Bon parlons de mes rêves érotiques (attention cette note peut choquer, arrêter de lire si vous pensez qu'une mère de famille ne doit pas en avoir )

    Parce que même si je suis enceinte, je continue à en faire très régulièrement.

     

    D'abord, je tiens à dire que je ne crois pas aimer les femmes. Je dis je ne crois pas, car je n'ai jamais essayé et peut être que ce serait la révélation de ma vie. Mais en même temps, j'adore faire l'amour avec des hommes donc je pense que je suis hétéro point.

    Pourtant beaucoup de mes rêves érotiques se passent avec des femmes. Toujours inconnues (aucun fantasme sur des connaissances) et c'est toujours moi qui agit. Je ne me laisse jamais faire (à ma grande deception car cela doit être aussi bien)

    Mes rêves plus classiques (avec des hommes donc) se passent toujours avec des personnes de ma connaissance (parfois les plus incongrus, ceux que l'on imaginait même pas) et là je suis totalement dominée.

    Bizarre non?

    medium_56300860.jpg