Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

coup de gueule - Page 5

  • De mauvais poil (note totale mauvaise foi)

    Il y a des jours où on se réveille de mauvais poil et on ne sait pas pourquoi.

    On est odieuse avec tout le monde (pour aucune raison), limite on cherche la bataille.

     

    Une petite liste de ce qui m'a déjà bien énervée ce matin (et la journée n'est pas finie):

    • Entendre ma puce parler à 7h du matin alors que ce n'est pas l'heure de se lever et qu'elle va réveiller sa soeur
    • Voir chéri prendre sa douche à l'heure où moi je suis censée la prendre et donc foutre en l'air tout mon planning hyper serré du matin
    • L'entendre se moucher hyper bruyamment
    • L'entendre pêter hyper bruyamment
    • Voir que notre chatte qui a dormi sur notre lit (enfin sur mes pieds, ce qui m'énerve au plus haut point) a mis des poils partout que je n'arrive pas à enlever
    • Me rendre compte que le pain à la farine d'épautre que j'ai préparé n'est pas hyper bon
    • Voir que chéri a sorti mon ange de son lit mais ne lui a pas changé sa couche (donc l'acte totalement inutile)
    • Prendre sa douche après le petit déjeuner
    • Me rendre compte que le mouchoir de chéri de ce matin est à coté de la poubelle et pas dedans (comme tous les matins)
    • Voir qu'un mec est garé en bas de chez moi depuis plus d'une demi heure, passe des coups de fil et note des trucs sur un cahier... Le moteur toujours allumé!!!!
    • Voir ce temps pourri alors que l'on est au mois de juin (bordel)

     

    Et vous? De bonne humeur ce matin?

     

    ***

    Il y a un an, l'espace nous faisait du bien

    Il y a deux ans, la fête des mères me rendait toute émotive

    Il y a trois ans, je rentrais dans la saga des bicyclettes bleues (même pas honte)

    Il y a quatre ans, je stressais pour les sous

     

  • Le boulot donc...

    Pour ceux qui suivent pas vraiment, petit rappel des faits:

    J'ai un boulot en or dans une boite en or et tout le monde m'envie. Enfin ça c'est quand on ne travaille pas là où je travaille. Parce que en réalité:

    - Aucune évolution depuis que je suis rentrée chez eux (5 ans maintenant) 

    - Mise au placard depuis que j'ai eu ma puce

    - Aucune stratégie, tout est fait en dépit du bon sens, à se demander comment nous sommes numéro 1 donc grosse grosse frustration à longueur de journée.

    - Depuis le printemps j'essaye de m'imposer en leur proposant une nouvelle affectation, de nouveaux objectifs pour me permettre à défaut d'évoluer de pouvoir m'épanouir dans mon job.

    - Aucune réponse claire de ma hiérarchie...

     

    Vendredi dernier, je suis passée au bureau pour récupérer des DVD et déposer des papiers.

    Ma boss m'a à peine dis bonjour et ne m'a même pas demandée comment j'allais.

    La semaine dernière, un des mes collégues avait annoncé son départ, et j'avais envoyé un email à ma boss pour lui dire que je passais et que j'étais à sa disposition si elle souhaitait me parler de la nouvelle organisation.

    Bien sûr aucune réponse de sa part et lorsqu'elle m'a vue comme je le disais, elle ne m'en a pas touchée un mot.

    Bon alors?

    Certes je suis en congé maternité mais je regarde mes emails de boulot et réponds quand c'est nécessaire

    Certes je suis maman donc contrainte à des horaires plus strictes mais le boulot est fait et bien fait.

    Et surtout c'est une femme avec deux enfants qui n'hésite pas à "sécher" sans prévenir lorsqu'elle doit les emmener à l'école ou faire une activité à la con...

     

    Moi j'en viens à la conclusion qu'elle ne m'aime pas. Je sais cela peut parraître débile de penser cela mais je ne vois plus d'autres explications.

    medium_57211041.jpg

  • La note qui divise la blogosphère

    Je pense que celles qui me lisent connaissent ce blog qui connaît un succès foudrayant grâce à des sujets drôles, girlies et toujours d'actualité...

    Et bien Hélène a déclenché un véritable raz de marée en publiant cette note.

    Je n'ai pas laissé de commentaire (elle en a déjà beaucoup trop) mais j'avoue que je suis très partagée sur sa démarche.

    Je pense sincèrement qu'elle a été mal conseillée et qu'elle devrait plutôt bosser pour des boites qui payent pour écrire ce genre de billet.

    Ou alors,  tant qu'à faire y aller cash et rendre payant son blog. Au moins il n'y a pas d'hypocrisie.

     

    Et vous, vous en pensez quoi?

    medium_200255981-001.jpg

  • Je savais que la journée allait être rude...

    • Puce n'a dormi qu'une heure à la sieste de cette aprés-midi...
    • Beau papa passe à 16h pour me deposer des fruits ramener de Tunisie ou d'Algérie (chais plus)


    medium_51058447.jpg

  • Journée difficile en perspective

    La puce et sa maman sont bien malades... Rhume et toux carabinés.

    Le papa bosse comme un malade (rentré hier à 1H du mat...)

    Il va falloir que je ne m'écroule pas de fatigue pour m'occuper d'elle... Vivement l'heure de la sieste que je puisse dormir...

     

    Bon courage à ceux qui ont la chance de ne pas être malade :-)

    medium_200419304-001.jpg

  • Mon mec me fait chier... ça vous étonne?

    Depuis que je suis en congé maternité, j'ai le droit tous les matins à sa "liste de course". Du genre, "tu pourrais acheter ça, faire ceci, t'occuper de cela..." (sous entendu, "vu que tu as du temps TOI).

    Cela me souale.

    Déjà que je fais beaucoup de choses (les courses, remplir ses papiers de sécu, ouvrir son courrier ou sinon cela reste des mois sur la commode de l'entrée...), alors j'ai pas besoin qu'il me dise ce que je dois faire.
    En plus comme cela me souale et que cela se voit, tous les matins on se sépare en se faisant la gueule...

    Sympa le congé maternité non?

    Sans parler de:

    - Son père avec qui il a déjeuné hier qui lui reparle du kidnapping de la puce (apparemment il a lui même employé ce mot) en disant qu'elle s'était bien marrée (certes mais le problème n'est pas là) et chéri qui ne lui dit rien. J'étais ouf. J'ai prévenu que si cela arrivait encore (et cela va arriver car on a rien dit), je ne me tairais pas et je mettrais les points sur les I.

    - J'ai pêté le rétro de la voiture en la garant (sans commentaire merci) et cela a le don de me mettre de très mauvaise humeur car: 1/ je ne veux pas entendre les réflexions machistes sur la conduite des femmes 2/ je suis obligée de perdre mon temps à l'emmener au garage 3/ je suis vexée comme un pou.

    Bref la semaine n'est pas la meilleure de ma vie pour l'instant...
    Mais comme me le disent certaines lectrices: DEMAIN EST UN AUTRE JOUR

    Bonne journée à vous quand même ;-)

  • On commence à me regarder comme une bête curieuse...

    Cela m'était déjà arrivée pour la grossesse de ma puce.

    Je porte les bébés très en avant.

    L'avantage c'est que je prend que du ventre et des seins mais pas trop ailleurs.

    Le désavantage c'est que dés 7 mois, on croit que je suis à terme. Et quand je dis que non, on se dit que je vais faire un monstre.

    ...

    Alors voilà depuis hier, j'ai la nette impression que les gens dans la rue, le métro, les restaurants, au bureau, ne peuvent s'empêcher de fixer mon ventre et à leur regard ils sont soit horrifiés, soit étonnés, soit perplexes... Je ne laisse pas indifférente.

    Cela ne me gène pas. Pour ma puce je suis allée à Terme + 5 et c'est vrai que mon ventre était énorme :-). Elle n'était pas si grosse que cela (3kg850, 53 cm)... Voilà je porte en avant c'est tout :-)

     Alors si vous croisez une nana de ce type dans la rue, pensez à elle, ce n'est pas une bête curieuse :-)

     

  • On s'en fout mais ma belle famille me fait chier.

    - Marre d'entendre les histoires de belle soeur qui sous pretexte qu'elle ne supporte pas que nous ayons un truc et pas elle pense que nous sommes pareils. Je m'en fous qu'elle est récupérée l'argenterie de sa grand-mère et pas chéri. Et non je veux pas que beau papa nous en achète pour compenser. On est pas jaloux, on est pas vénal et on ne fais pas la manche (et oui je sais que c'est bizarre à entendre, beau papa, mais on s'assume très bien tout seul)

     - Les boules de devoir laisser ma fille pour la matinée (demain) à mon beau-père. J'étais obligée sinon c'était risque de divorce avec chéri. Pour relativiser, il vient chez nous et je crois pas qu'il veuille comme d'hab l'emmener faire des trucs absurdes. Mais j'ai les boules car je sais que ma puce ne l'aime pas. Enfin pas vraiment, et j'ai peur que cela se passe mal. Enfin je prends sur moi et on verra bien demain soir.

    Pour conclure, on épouse AUSSI sa belle famille.

  • Dans le métro, c'est de nouveau la jungle

    Voilà, je crois que tous les parisiens sont rentrés.

    Du coup dans le métro, à l'heure où je le prends faut se battre pour pouvoir s'assoir.

    Enfin, faut se battre... moi je devrais pas vu que j'ai un ventre ENORME (7 mois de grossesse cela se voit légèrement non?) et que je marche comme un crabe (celles qui ont connu cet état savent de quoi je parle).

    Et pourtant, je suis comme tout le monde, je dois me battre pour réussir à m'assoir. Et en ce moment le matin et le soir, je fais mes trajets debout. Car personne ne se lève.

    Je ne suis pas une revendicatrice alors je ferme ma gueule. Mais j'avoue qu'hier soir avec mon sac de course et mes talons (quelle conne aussi d'avoir mis des talons), j'étais limite au bord des larmes (les hormones) de voir que j'allais me faire 8 stations debout alors que j'avais vraiment mal aux jambes...

    Vous en pensez quoi? C'est abusé d'espérer que quelqu'un vous laisse sa place? On est pas des vieux (c'est pour cela que je demande pas car voir les vieux raler pour avoir une place m'horripile) mais bon c'est dur de porter un enfant quand même :-)

  • C'est chaud en ce moment!

    Pas seulement avec le temps (même si c'est vraiment difficile en ce moment à Paris) mais dans l'ambiance familiale!

    Rentrée vendredi de mon déplacement professionnel, nous partons à la campagne avec belle soeur, beau frère et beaux parents.

    We catastrophe. Trop long pour raconter les détails (et peut être trop perso aussi d'ailleurs) mais franchement c'était digne d'un grand film holywoodien.

    J'ai dit à chéri que si il voulait que je ne m'engueule pas à mort avec son père, il allait falloir prendre le large.

    On devait descendre 10 jours dans le sud chez eux. Je lui ai dit que c'était fortement compromi.

    Avec chéri cela va mieux du coup. La tension du we est descendu et on a passé une très bonne soirée hier (malgré la chaleur)