Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

famille & cie - Page 13

  • Et ben non...

    Bêtement j'ai fait un test qui s'avère négatif...

    Fausse joie donc. mais en même temps, bizarrement je me suis sentie soulagée.
    Bizarre, car je le veux ce deuxième enfant...

    Bon en tout cas ma prochaine résolution c'est de ne pas faire de test de grossesse avant au moins 1 semaine de retard.

    Les vacances continuent et c'est bien cool, alors ce n'est pas cela qui va me miner le moral!!

  • 2 jours de retard...

    Faut pas que j'espère trop non plus. Un one shot ce serait bizarre mais je me mets à rêver...

  • Mon dieu! mon noël était bien...

    Quel soulagement! Un noël en famille sans histoire. Sans maman qui se plaint du départ de papa, sans chéri qui s'engueule avec mes frères et avec moi.

    Un noël simple, bonne ambiance, bonne bouffe et pleins de cadeaux...

    Je suis contente...
    Continuez à passer de bonnes fêtes, je suis toujours en vacances et je compte en profiter :-)

  • Où se situe la limite de l'intimité?

    Hier dîner avec de amis.

    La discussion dérive sur la fille de celle qui nous recevait (4 ans) qui dormait dans le lit de sa grand mère (celle ci était sorti, et mon amie recevait chez ses parents car elle vit à l'étranger).

    J'ai osé dire que j'étais choquée et cela a provoqué une discussion hardue.

    Je trouvais cela gênant qu'une petite fille de 4 ans dorme dans le même lit que sa grand- mère. Au début je n'ai pas compris pourquoi les gens étaient choqués que je pense une chose pareille. Ils me disaient que je ramenais cela à une connotation sexuelle alors que moi pas du tout. Je me dis juste que chaque chose à sa place et que nous devons respecter des limites.

    Je suis troublée car leurs réflexions m'ont interpellée. Pourquoi est ce que je trouve cela choquant au fond?

    Est ce que parce que mes parents ont toujours été froids avec nous et que nous devions avoir des relations avec eux et mes grand-parents sans trop d'effusion de sentiments?

    Je ne crois pas. Je pense que l'enfant doit aussi avoir une intimité. Le lit est un espace intime. Et pour moi il doit le rester. Et c'est sûrement là où finalement on touche un point sensible.

    Je me souviens de vacances chez ma grand-mère. Moi dans sa chambre dans un petit lit à coté du sien. Son mari (2ème, qui n'est donc pas mon grand-père) dans la chambre en face. Moi couchée, lui venant me dire bonsoir avec ses mains balladeuses, moi terrifiée n'osant rien dire.

    Alors voilà, je crois que j'ai transposé. Je me suis rappellée cela et j'ai extrapolée en m'imaginant que cette petite fille vivait la même chose que moi. Mais c'est j'ai pas su leur expliquer sur le moment et je ne suis pas prêt à en parler.

    Mais dans le doute, ma puce et mes autres enfants devront avoir cette intimité que personne même parents ou grand-parents ne devra transgresser. Même si tout le monde ne comprend pas.

  • Faut quand même que je vous raconte

    La journée chez mon papa...

    Disons que ce fût un mélange de " très à l'aise" et de " très mal à l'aise", de terribles gênes aussi parfois...
    Bon je suis pas très clair alors je vais faire un fichier excell pour vous expliquer cela!! Non je rigole, mais 2 colonnes me parraissent pas mal:

    Très à l'aise:
    - Quand nous sommes arrivés, que mon père a pris ma puce dans ses bras, qu'elle lui a souri (alors qu'elle ne le connait à peine) et que je me suis dit que vraiment tout était naturel
    - Très à l'aise dans cette nouvelle maison qui est la sienne maintenant, dans sa nouvelle vie. Il a l'air bien

    Pas du tout à l'aise:
    - Dans cette maison qui est la sienne, et que j'aurais aimé que nous ayons aussi enfant avec ma mère, au lieu de cette appart qu'elle tient absolument à garder alors qu'il n'est pour tout le monde qu'un ensemble de très mauvais souvenirs
    - Lorsque la nouvelle madame lui parle mal (à mon goût) en mettant en avant ses défauts. Bref, elle le rabaisse devant moi ce que je trouve très très mal placé...
    - Lorsque le fils de madame évoque des souvenirs datant de 10 ans, alors que justement y'a 10 ans mon père était encore avec ma mère!!! J'ai une vision assez ouverte sur la fidélité mais le concept de la double vie me rends malade
    - Lorsque je me propose de passer Noël avec eux (première fois depuis 4 ans) et que la madame semble tout sauf heureuse...

    Bilan assez mitigé. Pas facile de se sentir à l'aise dans cette ambiance. J'ai l'impression parfois que la vie passé de mon père est plus un poids pour elle qu'autre chose. Mon père en est froid avec mes frères et je suis là seule à encore lui parler. Elle devrait tout faire pour me chouchouter ou du moins s'intéresser à moi. Et pourtant elle était d'une extrême froideur (timidité?).

    Dimanche sur le chemin du retour, je me suis demandée si il n'était pas plus heureux comme cela, sans nous.

  • Nuit horrible

    Ma puce est malade. Elle a vomi toute la nuit. Très très dur pour son papa et moi car nous n'avons pas l'habitude qu'elle soit malade ( elle a eu un rhume depuis qu'elle est née). Elle faisait de la peine à voir hier à pleurer et vomir dans mes bras. Elle s'endormait complètement épuisée et au bout de 10 mn elle re-vomissait. Elle a fini par s'endormir vers 3h du matin. Réveil à 6h30. Elle était complètement désydrathée et a bu un bib entier d'eau (qu'elle a vomi). Là elle se repose. Je suis restée à la maison pour la soigner. RV chez le pédiatre cette aprés-midi...

  • Je crois qu'il le veut vraiment

    Ce matin encore un calin! Là on bat nos records de fréquence!!!

    Serais ce parce qu'il en a vraiment envie de ce deuxième bébé?

     

  • Et c'est parti pour...

    Hier, premier calin sans protection et avec un chéri très consentant car très au courant.

    Donc je me dis que c'est parti... Maintenant il faut laisser le temps au temps...

  • De la vie en commun

    Hier déjeuner avec une amie. Longue discussion sur ses problèmes actuels avec petit ami du moment. Elle me raconte ses déceptions, ses peurs, ses moments de bonheur, ses craintes.

    Moi pour la rassurer, je lui dis que ce n'est pas parce que je suis mariée que tout est simple pour moi. Notre couple connaît des hauts et des bas. J'ai des moments aussi de déception, de peur ou de crainte. Et enfin je conclus que la seule différence avec elle, c'est que lors d'une dispute, elle se doit de facto de ne pas être définitive. On ne peut pas décider sur un coup de gueule de se séparer ou de faire un break. Nous avons donc plus de temps. Donc plus de possibilité de se parler et de régler le problème.

    Et puis en y repensant ce matin, je me suis dit quand même que j'avais beaucoup de chance. Je ne vais pas la jouer romantique à dire que j'ai rencontré l'homme de ma vie, mon prince charmant... Chéri est quelqu'un de compliquer, d'égoïste sur certains sujets mais il est aimant.

    Et puis surtout, en écoutant les histoires de mes amis, je me dis que je ne suis jamais passée par tout cela. Avec lui du moins car moi aussi je suis tombée sur des mecs qui m'en ont fait bavée. Mais avec lui tout a été relativement simple. En tout cas dans l'avancement de notre histoire. On a très vite emmenager ensemble. Le mariage et le bébé sont venus naturellement au bout de quelques années. Les difficultés résident ailleurs mais en tout cas pas dans la certitude que nous allons (essayer) de finir notre vie ensemble et que nous construisons petit à petit une vie de famille.

    Franchement, rien que pour cela je me sens bien

  • We... Bien!

    Et oui sympa comme tout!!!

    Trop contente :-)

    Vendredi j'étais un peu naze et pas trop le moral. Chéri et moi sommes rentrés super tôt pour profiter de notre puce. Belle soeurette passe. C'est cool... Mais quand beau frérot veut pointer son nez pour squatter chez nous afin que chéri "offre son joint"... Franchement cela m'a soualée... Cela soualait chéri aussi et il l'a bien fait comprendre (ouf!). J'avais envie d'être peinard avec lui. Même si c'est comme cela (presque ) tous les soirs vendredi c'était vendredi et c'est pas pareil car le lendemain on est à la cool. Donc forcément le soir on est à la cool aussi :-)

    Samedi soir, dîner tous les deux dans un pur resto. Puce est avec la baby sitter et nous on en profite pour discuter. C'est drôle comme on parle beaucoup mieux dans un environnement extérieur. On a évoqué pleins de sujet (2ème bébé, éducation de la puce, vacances, nos pôtes, la famille...) et tout cela sans se disputer!!!

    J'ai même réussi à le faire accepter d'aller chez ma maman le lendemain (sur un coup de tête). Je m'améliore (et lui aussi d'ailleurs) car j'ai réussi à lui faire dire oui sans difficulté

    Donc dimanche chez ma maman. Je suis pas fan d'habitude de ce genre de journée mais nous n'y allons jamais (et seulement pour les grandes occasions- anniversaire, noël) et je voulais y aller juste comme cela. En plus pour la 1ère fois on était tous les trois sans ma smala de frères. 2 buts à cela: montrer à ma mère que nous pouvons aussi venir sans que cela pose problème et que Chéri est quelqu'un de gentil même si pas toujours abordable et compréhensible.

    Je crois que le challenge a été réussi. Tout le monde a passé une très bonne journée. Et ma mère était plus que ravie!!!

    Je veux des we comme cela toute l'année!!!!