Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

famille & cie - Page 10

  • Allez les bleus

    C'est ce que ma puce disait hier soir en attendant les gens gueuler dans la rue... Cela ne nous a pas porté chance mais elle, je l'ai trouvé trop mignogne :-)

  • Hier écho et médecin

    Tout va bien. Le bébé pousse bien. Et moi apparemment je suis en super forme...

    Le médecin ne voit pas que je suis crevée et que psychologiquement j'ai été mieux, mais c'est pas grave.

    Tant que le bébé pousse et que ma tension est normale.

     

  • complaintes d'une mummy active

    Y'a pas à chier c'est vraiment dur en ce moment.

    Avec chéri on marche sur des oeufs. On est tout le temps sur la défensive, on est prêt à s'engueuler à tout moment. Je suis pas pessimiste, j'essaye de ne pas trop m'alarmer mais on est dans une période difficile. Je le sens fatigué, légèrement déprimé et sur les nerfs. Et comme quand il ne va pas bien, il ne communique pas. Hier il m'a dit qu'il se sentait malade et je sais qu'il somatise quand cela ne va pas. Le problème c'est que entre nous ce n'est pas la joie non plus au niveau sexe et donc cela n'arrange rien du tout.

    Et puis pour appuyer là où cela fait mal, avec la puce c'est assez sport en ce moment. Je ne sais pas si c'est l'âge qui veut cela (20 mois) mais elle est de moins en moins facile à gérer. C'est la croix et la bannière pour la faire dîner le soir. Elle refuse de manger des choses qu'elle ne connait pas (et donc aprés avoir goûter n'aime pas). Je ne sais pas quoi faire. La forcer? Me dire qu'elle est grande et que son goût est déjà marqué? Alors j'oscille entre enguelades pour la forcer puis au bout de 3 cuillères péniblement avalées (et souvent recrachées), je lui enlève son plat et lui donne un yahourt. Je ne remplace plus le plat (je le faisais au début). C'est, je crois, ma manière de lui faire comprendre que ce n'est pas bien. Mais dois-je la renvoyer au lit sans manger de dessert?

    Chéri et moi nous sommes perdus. Cela nous rends triste et nerveux, donc cela n'arrange rien.

    Et cela me fait peur pour le futur quand bébé sera là...

    Alors voilà globalement notre vie est mouvementé en ce moment. Et comme je le disais ici, chaque épreuve ou difficulté me semble insurmontable...

    Je pars demain pour 3 jours en déplacement. Chéri va gérer seul. Moi cela va me faire un bien fou mais lui, je sais pas dans quel état je vais le retrouver...

  • pool, sex and sun...

    Et ben voilà mummy active va mieux! We tranquille à la campagne avec du soleil, des baignades avec la puce et du sexe avec chéri... Y'a pas à dire cela redonne le moral :-) Bon beau papa a débarqué dimanche midi et n'a pas arrêté de critiquer ma façon d'agir avec ma puce mais j'étais zen et je lui répondais donc tout roule. Grosse chaleur à Paris mais moi je revis....

  • Grosse frayeur hier...

    Message de mon médecin pendant que je suis en réunion. Je le trouve 2h aprés... Flippe car il ne m'appelle jamais. Et pense aux résultats de ma prise de sang pour la trisomie. Pour ma puce, la secrétaire m'avait appellée pour me dire que tout allait bien... pas le médecin.

    Impossible de le joindre, il est en consultation et ne veut pas me prendre. J'imagine le pire. En fait je sais, je ne vois aucune raison autre qu'un mauvais taux pour qu'il veuille lui même me parler. Et pourtant je n'y crois pas.

    Je vais peut être vous choquer mais j'ai toujours cru en mon étoile. Je n'ai jamais pu imaginer que quelquechose d'horrible pouvait m'arriver. Les Gros malheurs c'est pour les autres. Je ne sais pas, je ne peux pas l'expliquer mais c'est comme cela. A moi il ne peut rien m'arriver.

    Alors hier pendant 2 heures, mon monde s'est écroulé. Voilà, je rentrais dans les procédures d'amio et cie. Je devenais une grossesse à risque. J'allais devoir m'inquiéter.

    19h45. Il me rappelle. Me dit que tout va bien. Je l'insulte (ou presque) en lui disant qu'il m'a fait très peur. Il me répond qu'il voulait juste me dire que mon taux était plus bas que pour ma puce mais que j'étais malgré tout au dessus des taux à risque.

    Il voulait juste se couvrir en cas de problème.

    2h de stress parce que un médecin ne veut pas prendre le risque d'un procès si mon enfant n'est pas normal;

    2h de stress parce que cette société ne laisse plus part au mystère

    2h de stress pour rien. Mon ange va bien.

  • Un we comme je les aime

    Pour une fois depuis quelques temps, chéri n'a pas travaillé.

    Donc on a pu profiter de lui avec ma puce... Enfin samedi on l'a laissé dormir et on est allée faire des courses et boire un café en terrasse. L'aprés-midi, je me suis reposée pendant qu'elle profitait de son papa au parc. J'ai de la chance d'avoir un mari qui prend plaisir à s'occuper de son enfant. Je sais cela devrait être normal, mais beaucoup de mes amies n'ont pas cette chance et doivent batailler pour avoir quelques moments à elle.

    Samedi soir, soirée pour l'anniversaire d'un ami. C'est cool, on danse, il picole et on rentre épuisé mais heureux.

    Dimanche, journée chez ma mère. C'est toujours risqué ce genre de journée. J'ai toujours peur d'un dérapage incontrolé de chéri qui va créer un incident diplomatique (c'est ici , et ici pour ceux qui me lisent depuis peu de temps). Et en fait cela c'est très bien passé! Chéri est cool, discute bien, ne fout pas la pression pour rentrer... parfait!

    Je l'aime vraiment quand il est comme cela :-))

  • Confidence de mummy active

    Je me sens bien en ce moment avec chéri. On attend le 2ème, notre puce est un amour et nous l'aimons encore plus de jour en jour , et puis il m'a dit spontanément que j'étais belle hier soir.

    Et pourtant j'angoisse. J'ai autours de moi beaucoup de rupture ou de mariage raté (parents, amis, connaissances, collègues). Je suis la reine de la confidence, je suis donc par conséquence la reine du conseil. Je suis digne de Macha Méril ou de Mireille Dumas. J'écoute, je conseille, j'oriente...

    Mais je n'applique rien à moi.

    - Je suis tellement fatiguée ou lassée ou fan de ma tranquilité que je ne passe pas trop de temps avec chéri le soir une fois que notre puce est couchée. Nous dînons, regardons un bout de film ensemble, discutons parfois, et je vais dans mon lit adoré la deuxième partie de soirée.

    - Je ne communique pas énormement avec chéri. Je ne lui dit pas tout. Du quotidien ou de ma vie plus intime. Hier soir, j'ai essayé de plus me livrer mais je me suis forcée. Avant je n'avais pas ces blocages. Je ne comprends pas pourquoi cela arrive aujourd'hui.

    - Je ne fais pas d'effort le we (sauf quand nous sortons) alors que je fais toujours attention à ma façon de m'habiller la semaine pour aller au bureau. Chéri ne me voit donc jamais pinpante mais toujours en treillis, Tshirt et Birkenstock

    - Nous sortons de moins en moins, et ne voyons presque plus nos amis. Certes ces 3 derniers mois ont été difficiles pour moi. Mais j'ai l'impression que c'est devenu une habitude de ne rien faire le we. Ce n'est pas faute de proposer à chéri, mais lui n'organise rien, et moi je n'insiste pas.

    Il faut que je reprenne ma vie en main. Je ne veux pas dans quelques années regretter de ne pas avoir réagi...

    C'est grave docteur?

  • Tout va bien.... Mon écho

    Chéri était ému, moi un peu moins (l'habitude?)

    Tout va bien. La vie suis son cours...

     

  • Qu'est ce que mon homme m'a appris?

    - Il m'a appris à ne plus aller manger au Mc Do les lendemains de fête mais se faire un bon burger à NY (quand nous y étions) ou au coffee parisien ou autre resto du même genre

    - Il m'a appris qu'un homme pouvait rester plus longtemps qu'une femme dans une salle de bain

    - Il m'a appris que il suffisait de secouer tête en bas un tube de gel douche pour récuperer ce qu'il reste au fond. Avant j'appuyais dessus comme une taré et rien ne sortait

    - Il m'a appris qu'il pouvait être mono maniaque et ne manger que les pâtes "à la tomate"!

    - Il m'a appris à ne plus dormir les jambes croisées (vieille habitude depuis que je suis petite et que l'on se permettait de venir "m'embêter" pendant mon sommeil)

    - Il m'a appris à aimer vivre en couple

    - Il m'a appris à devenir hystérique lors de nos mémorables enguelades

    - Il m'a appris qu'un homme peut aimer vraiment très très fort

  • Un we d'annonce

    Comme on a eu la chance de voir samedi ma famille et dimanche celle de chéri, on en a profité pour annoncer la bonne nouvelle.

    Vraiment génial ce genre de we! Je suis vraiment pas famille. Et puis j'aime pas la façon systématique qu'à chéri de m'imposer un déjeuner chez ses parents sous pretexte que l'on a vu ma famille la veille. Si je devais faire l'inverse on passerai des we entiers chez ma mère...

    Bref, on annonce la bonne nouvelle.

    Concert d'applaudissement chez moi, 2 réflexions qui fusent chez chéri:

    ' J'en étais sûre!' (limite dégoutée) pour ma belle soeur. Je m'en doutais un peu, elle a pas supporté que l'on se marie en premier et que l'on fasse la puce avant elle. Elle qui était depuis plus de 10 ans avec son mec...

    ' Va falloir que vous changiez d'appartement' pour mon beau- père. Sans commentaire. J'en avais déjà parlé ici.

    Voilà rien ne change. Les gens restent les mêmes et pourtant je suis toujours étonnée et souvent affectée.